BFM Business

Panne de téléphone: des élus de Lozère en guerre contre Orange

En Lozère, des élus dénoncent des carences graves d'Orange dans l'entretien du réseau de téléphonie fixe.

En Lozère, des élus dénoncent des carences graves d'Orange dans l'entretien du réseau de téléphonie fixe. - Sylvain Thomas-AFP

Privée de téléphone fixe durant 15 jours, une commune rurale de Lozère a déposé plainte contre Orange pour "délit de mise en danger de la vie d'autrui, par négligence". Le député local entend élargir la plainte au département en dénonçant les carences de l'opérateur.

Le département de la Lozère s'estime délaissé voire abandonné par Orange. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est la panne de téléphone fixe qui a affecté durant 15 jours les 300 habitants de la commune de Saint-Sauveur de Peyre.

Pour le maire du village Michel Guiral, cette panne causée par un câble défectueux, frappé par la foudre, a privé plusieurs personnes âgées de leur système de téléalarme. Dans la foulée, le maire a déposé plainte à la gendarmerie pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui par négligence". "J'estime qu'Orange a exposé directement ces trois personnes âgées à un risque pouvant aller jusqu'à la mort ou à des blessures", déclare-t-il dans le procès verbal de cette plainte.

L'opérateur invoque des conditions exceptionnelles

L'opérateur ne conteste pas l'incident, invoquant les conditions climatiques exceptionnelles et la complexité des réparations. "Un épisode climatique de foudre a considérablement endommagé le réseau le long de la voie ferrée, ce qui a rendu complexe et longue sa réparation en raison d'une autorisation spécifique d'intervention", a commenté Orange.

Le député de Lozère s'est associé au mouvement de colère de l'édile en élargissant la grogne à tout le département, dénonçant les carences d'Orange dans l'entretien du réseau de téléphonie fixe.

"J'estime que le comportement d'Orange, avec lignes coupées, poteaux dangereux, fils cassés... et l'absence de services, peut conduire, dans certains cas, à des risques avérés en matière de sécurité publique et à des responsabilités juridiques", affirme le député LR de Lozère Pierre Morel À L'Huissier dans une lettre adressée aux maires du département. Il leur annonce son intention de déposer plainte prochainement pour non-assistance à personne en danger.

"Un de mes collaborateurs assure, de fait, au quotidien le SAV d'Orange pour le compte des citoyens qui nous remontent des problèmes de téléphone" explique à BFM Business le député. Selon lui, Orange n'assure pas ses obligations de couverture du territoire et le parlementaire va aussi demander l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire.

"Nous serons ainsi le premier département à mettre en cause la responsabilité d'Orange. Je rappelle que la téléphonie fixe est un service universel, à la différence de la téléphonie mobile, et qu'Orange a des obligations" affirme avec force le parlementaire qui avait déjà alerté Stéphane Richard, le patron d'Orange, dès octobre 2015 sur les manquements de l'opérateur en Lozère.

Frédéric Bergé