BFM Business

Orange réclame 250 millions d'euros à Free

Les patrons d'Orange et Free s'échangent des noms d'oiseaux

Les patrons d'Orange et Free s'échangent des noms d'oiseaux - Eric Gaillard - Reuters

L'ex-France Télécom accuse son rival d'avoir violé des brevets sur la télévision de rattrapage.

Orange sort l'artillerie lourde contre Free. L'opérateur historique a décidé de porter plainte contre son rival pour "violation de brevets" devant le tribunal de grande instance, réclamant au passage pas moins de 250 millions d'euros.

Selon certaines sources, Orange estimerait que Free a violé un brevet concernant la télévision par ADSL, précisément les services de télévision de rattrapage (catch up).

Free aurait rétorqué que ces services sont fournis par les chaînes de télévision, et qu'Orange n'avait donc qu'à se tourner vers elle pour ses réclamations...

Le chaud et le froid

Depuis quelques mois, les deux opérateurs alternent le chaud et le froid. En décembre, Xavier Niel déclarait au Journal du dimanche que Stéphane Richard était "un peu jeune dans le métier". Peu après, le PDG d'Orange répondait dans le Figaro que le fondateur de Free était "le roi de l'embrouille, prétentieux et agressif".

Mais au printemps, les deux opérateurs s'alliaient sans complexes pour monter une offre de rachat de Bouygues Telecom... 

Jamal Henni