BFM Business

Orange ouvre des boutiques dédiées aux objets connectés

lL réseau Mood ambitionne de s’étendre en France, avec à terme 50 à 70 boutiques d’ici à 2020

lL réseau Mood ambitionne de s’étendre en France, avec à terme 50 à 70 boutiques d’ici à 2020 - Générale de Téléphone

Ce nouveau réseau s'appellera Mood. Objectif: tester le marché prometteur des objets connectés où, sur le plan commercial, tout reste à faire...

L'internet des objets est une révolution en marche, encore faut-il pouvoir se les procurer. Après la Fnac, et ses corners dédiés aux objets connectés -dont l'offre est encore limitée- c'est Orange qui se lance dans la bataille, à travers sa filiale à 100 % depuis 2011, Générale de téléphone. Celle-ci est issue des magasins Photo Service et Photo Station.

50 à 70 boutiques siglées Mood devraient ouvrir dans les 5 ans qui viennent. Une première boutique située à Bordeaux, a pris sont élan depuis son ouverture en octobre 2014, enregistrant plus de 200 visites clients par jour. C’est fut Tours, Paris et La Rochelle qui ont accueilli les nouveaux espaces marchand.

Une clientèle plus jeune et plus geek est visée

La clientèle visée par l'enseigne est, a priori, plus jeune et plus "geek" que celles des boutiques Orange traditionnelles.

Ils pourront tester et acheter une cinquantaine d'objets dénichés sur des salons internationaux ou auprès de startups, souvent françaises. Ce sont huit produits qui seront mis à l'honneur et renouvelé chaque mois

En mai 2015, la sélection du mois incluait une brosse à dents bardée de capteurs qui analyse le temps et la qualité du brossage des enfants. S'y ajoute un thermostat connecté à un smartphone et une ampoule connectée, diffusant de la musique en plus de la lumière.

Selon le cabinet Gfk, d'ici 2020, un foyer moyen sera équipé de 30 objets connectés... L'enjeu d'Orange : mettre en place un réseau de distribution digne de ce nom pour tirer parti de cette lame de fond.

Anthony Morel avec F. Bergé