BFM Business

Orange monte à 100% du capital de Dailymotion

Le site se lance dans la VoD payante

Le site se lance dans la VoD payante - -

L'opérateur téléphonique veut revendre une part du capital à un actionnaire américain.

Mise à jour le vendredi 25 janvier: Le Journal du net a indiqué qu'Orange était monté à 100% du capital, information confirmée par l'opérateur. "D'ici la fin du premier semestre 2013, Orange devrait avoir trouvé un actionnaire américain. Il redescendra ensuite au capital, et selon l'identité de cet actionnaire, il décidera de la part qu'il garde dans Dailymotion", a ajouté une source proche du dossier à l'AFP.

Orange se prépare à monter au capital de Dailymotion. En avril 2011, lorsqu’il avait acheté 49% pour 61 millions d’euros (plus cinq millions de prêts d’actionnaires et de frais de transaction), il avait aussi pris une option pour monter à 100%. Cette option est exerçable au printemps 2013.

En pratique, Orange dispose d’une option d’achat, tandis que les fonds (qui détiennent 51% du capital) disposent d’une option de vente. Le prix de vente correspondra à la valeur du site à fin 2012, avec un maximum de 72 millions d’euros (pour 51%).

Mais Orange n’entend pas rester longtemps actionnaire à 100% du site. L’opérateur téléphonique cherche un nouvel actionnaire, et a déjà mandaté pour cela deux banques, le français Messier Maris et l’américain Raine. Car une piste envisagée est de trouver un actionnaire américain, qui aiderait Dailymotion à se développer outre-Atlantique.

Vidéo-à-la-demande

Parallèlement, Dailymotion avance pas à pas vers la VoD. "Nous voulons tester des offres de vidéo-à-la-demande payantes avec Dailymotion", a déclaré lors d’un colloque organisé par Le Film Français mardi 11 décembre Serge Laroye, directeur des contenus d’Orange, qui détient 49% du site.

D’ores-et-déjà, des tests ont été lancés avec des séries comme Plus belle la vie (0,99 euro l’épisode) ou Shameless (1,49 euro l’épisode). Mais Dailymotion discute avec plusieurs majors pour enrichir cette offre début 2013. Parallèlement, Orange aimerait aussi proposer sur le site sa propre offre de VoD vers la fin de l’hiver, et ultérieurement le service de télévision de rattrapage de ses chaînes cinéma OCS.

Jamal Henni