BFM Business

Orange: la cession d'EE sera bouclée "début 2016"

Gervais Pellissier se réjouit de cette opération.

Gervais Pellissier se réjouit de cette opération. - Stéphane de Sakutin - AFP

Orange et Deutsche Telekom vont céder leur coentreprise EE à BT. La cession devrait être conclue fin 2015 ou début 2016, a annoncé Gervais Pelissier, directeur Europe d'Orange, sur BFM Business.

Le projet de rachat de EE par BT pourrait se conclure rapidement. Cette opération devrait être effective "fin 2015 ou début 2016", a estimé Gervais Pellissier, directeur exécutif d'Orange pour l'Europe, sur BFM Business ce mardi 16 décembre.

L'opérateur historique britannique a annoncé lundi 15 décembre entrer en négociations exclusives avec les copropriétaires d'EE, à savoir Orange et Deutsche Telekom, en vue d'une transaction de 12,5 milliards de livres (15,75 milliards d'euros). "Nous allons toucher en valeur la moitié des 12,5 milliards de livres. Nous allons recevoir 4% de titres de BT et le reste en cash".

Mais le directeur exécutif d'Orange Europe rappelle que les négociations commencent tout juste donc que cela peut encore évoluer.

Néanmoins, il souligne que les 4% seront "un bon placement financier pour nous. Nous allons les conserver car cette opération est créatrice de valeur pour BT". Gervais Pellissier a rappelé que l'opération fera vraisemblablement l'objet d'une enquête approfondie des autorités britanniques de la concurrence.

Relai de croissance sur le continent européen

Il a ajouté que le produit de l'opération pourrait permettre à Orange d'éviter de procéder à une augmentation de capital pour financer son projet de rachat de l'opérateur espagnol Jazztel qui est actuellement examiné par les autorités européennes de concurrence.

Car le directeur exécutif d'Orange Europe souligne que le relais de croissance se situe sur le continent européen et en Afrique.

Créé en 2010, Everything Everywhere est une filiale à parité entre Orange et Deutsche Telekom. EE regroupe les activités britanniques de deux opérateurs, essentiellement leurs deux opérateurs mobiles: Orange (racheté par l’opérateur français en 2000) et T-Mobile UK (racheté par l’opérateur allemand en 1999). BT est l’opérateur historique britannique. Il est aujourd’hui uniquement présent dans le téléphone fixe, s’étant séparé en 2002 de ses activité mobiles.

D. L.