BFM Business

Orange cherche de nouveau un investisseur pour Dailymotion

Dailymotion est détenu à 100% par Orange.

Dailymotion est détenu à 100% par Orange. - Lionel Bonaventure - AFP

L'opérateur français, qui contrôle 100% de Dailymotion, cherche un partenaire extérieur en mesure de financer son développement et de lui ouvrir les portes du marché américain.

Est-ce le début d'un nouveau feuilleton Dailymotion? L'opérateur téléphonique Orange recherche en effet un partenaire extérieur pour entrer au capital du site de vidéos sur internet, qu'il contrôle à 100%, selon des informations du journal Le Monde publiées mardi 11 novembre.

Dailymotion, contrôlé par Orange depuis 2012, a besoin de s'adosser à un partenaire puissant, en mesure de financer son développement et de lui ouvrir les portes du stratégique marché américain.

En juin dernier, des discussions engagées entre l'opérateur Orange et la société de télévision payante Canal+ (groupe Vivendi) pour trouver un partenaire avaient échoué.

Orange "ne veut pas donner le sentiment de tirer un signal d'alarme"

Selon Le Monde, la nouvelle orientation "a été ravivée lors du dernier conseil d'administration de la plateforme de vidéo française, fin septembre. Au cours de cette réunion, il a notamment été constaté que "les 30 millions d'euros investis (dans Dailymotion, ndlr) par Orange en 2013 ont été en bonne partie consommés. L'actionnaire ne veut pas donner le sentiment de tirer un signal d'alarme et considère que ses investissements ont permis de bien développer l'audience et les recettes de Dailymotion", écrit le quotidien.

Mais la plateforme de vidéo française "fait de nouveau face à des questions stratégiques, dont celle de son expansion internationale, notamment en Asie", affirme-t-il.

Le précédent Yahoo!

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, avait confirmé fin février l'existence de discussions avec Microsoft sur "un partenariat industriel" autour de Dailymotion. "Nous regardons l'avenir et les options de développement pour Dailymotion, avec la plus grande objectivité possible, sans interdits ni frontières particulières, car Internet est un média global", a indiqué Pierre Louette, secrétaire général d'Orange et membre du conseil d'administration de Dailymotion, cité dans le journal.

Les responsables d'Orange et de Dailymotion n'ont jamais caché que la survie de la plateforme passait par un renforcement de sa présence aux Etats-Unis. Au printemps 2013, Dailymotion avait fait l'objet d'un intérêt prononcé de Yahoo!, qui souhaitait racheter 75% de son capital, avec une option pour monter à 100%. Mais le gouvernement, par la voix de son ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s'était opposé à la vente de cette pépite de l'internet tricolore, refusant que l'opération porte sur plus de 50% du capital. Pour rappel, l'État français détient toujours 27% du capital d'Orange.

Y.D. avec AFP