BFM Business

Microsoft interdit les poissons d'avril (et ce n'est pas une blague)

Satya Nadella, PDG de Microsoft

Satya Nadella, PDG de Microsoft - Jason Redmond / AFP

Le directeur marketing de Microsoft a envoyé avant le week-end un mémo à l'ensemble des salariés du groupe pour leur demander de ne publier aucun canular en ce 1er avril.

Microsoft dit stop aux poissons d'avril. Cette tradition, très répandue dans les entreprises de la tech américaine, aurait en effet plus d'impacts négatifs que positifs, selon le directeur marketing du groupe. 

Chris Capossela s'explique dans une note transmise en interne la semaine dernière et révélée par « The Verge » : « Nous arrivons à cette époque de l'année où les entreprises technologiques tente de montrer leur créativité avec des poissons d'avril. Parfois le résultats est drôle, parfois il ne l'est pas. Dans tous les cas, les données nous montrent que ces blagues ont un impact positif limité et peuvent même entraîner une couverture médiatique négative ». 

Des vents contraires

Google, par exemple, avait dû s'excuser il y a quelques années pour avoir fait apparaître des Minions, les personnages du film d'animation, dans les emails des utilisateurs de Gmail. Un autre poisson d'avril avait été l'occasion pour Google de moquer une mise à jour de Windows, tandis que Microsoft s'en prenait au graphisme de la page d'accueil du moteur de recherche. Amazon, Snap, Netflix, pour ne citer qu'eux, ont aussi régulièrement pris part à cette tradition. « Ces groupes n'ont-il pas mieux à faire ? », s'interrogent chaque année des internautes. 

« Notre industrie fait face en ce moment à des vents contraire, observe Chris Capossela, je demande donc à toutes les équipes de Microsoft de ne publier aucun poisson d'avril ». « Nous avons plus à perdre qu'à gagner en tentant d'être drôle ce jour là », conclut le responsable.