BFM Business

Mastercard ose le paiement mobile par selfie

Le selfie pourrait devenir le mode d'authentification préféré pour les paiements en ligne dans les années à venir.  C'est ce que soutient Mastercard.

Le selfie pourrait devenir le mode d'authentification préféré pour les paiements en ligne dans les années à venir. C'est ce que soutient Mastercard. - Mastercard News

MasterCard introduira cet été dans 14 pays un service authentifiant le paiement en ligne par smartphone grâce à un selfie du client. Testée aux Pays-Bas auprès de 750 clients d'ABN Amro, cette innovation a été plébiscitée par ses utilisateurs.

Souriez pour payer. Tel sera peut-être le futur slogan commercial qu'adressera bientôt Mastercard aux titulaires de sa carte bancaire. Le réseau international a décidé de généraliser cet été dans 14 pays (Canada Etats-Unis, et plusieurs pays européens non spécifiés) le paiement en ligne qui utilisera des selfies pour authentifier les transactions en ligne par carte bancaire effectuées par leur titulaire depuis un smartphone ou une tablette.

Ce déploiement est l'aboutissement d'un projet que concocte depuis plusieurs mois MasterCard. Le paiement en ligne par selfie ainsi que la reconnaissance d'empreinte digitale ont même été testés par le géant américain des cartes bancaires, aux Pays-Bas auprès de 750 clients de la banque ABN Amro. A l'issue de ce test, 90% d'entre eux ont déclaré être prêts à utiliser ces techniques d'identification biométrique plutôt que le bon vieux code Pin. 

Pour valider le paiement, il faudra cligner des yeux

Concrètement, au moment de payer sur Internet, après avoir intégré sur le formulaire en ligne les coordonnées de sa Mastercard, le client aura le choix entre l'identification par empreinte digitale ou par reconnaissance faciale. S'il opte pour le paiement par selfie, il devra ouvrir une application réservée à cet usage sur son smartphone.

Celle-ci scannera alors le visage (qui aurait été préalablement enregistré dans l’appli) et si elle le reconnaît, elle validera le paiement. Pour éviter le piratage ou l'utilisation d'une photo antérieure, il faudra en plus cligner des yeux devant l'objectif. Cette capture vidéo du mouvement des paupières permet de s'assurer qu'il s'agit bien de la personne (et non d'un robot ou une photo statique antérieure).

Alibaba a aussi testé la reconnaissance faciale

Certains sceptiques feront remarquer que la technologie de reconnaissance faciale n'est pas infaillible ou qu'il sera toujours possible pour une personne mal intentionnée de simuler, par des logiciels, un clignement d'oeil à partir de la photo piratée d'un individu...

Quoiqu'il en soit, l'initiative de Mastercard confirme l'intérêt croissant de la technologie de reconnaissance faciale comme moyen d'authentifier les individus, au lieu des codes pins ou du couple identifiant/mot de passe.

Dès 2015, Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce avait effectué une démonstration d'une technologie de reconnaissance faciale utilisée pour régler en ligne un achat depuis un smartphone. Windows 10 et Android ne proposent-ils pas déjà l'authentification par le visage, pour contrôler et déverrouiller l'accès aux ordinateurs ou aux appareils mobiles.

Frédéric Bergé