BFM Business

LG met le turbo sur les écrans Oled dont Apple veut équiper ses iPhone

-

- - Le patron de LG Display, Dr Sang Beom Han, présente les atouts de la technologie Oled. Ses mérites sont d'être moins gourmande en énergie, très contrastée et de permettre des marges bénéficiaires plus importantes qu'avec les panneaux LCD.

L'industriel sud-coréen investit 8,2 milliards d'euros dans une usine qui produira en 2018 des écrans plats Oled. Une technologie qu'Apple a décidé, selon le quotidien japonais Nikkei, d'adopter pour ses futurs iPhone.

Le sud-coréen LG Display fait un pari industriel et technologique à huit milliards d'euros. C'est la somme colossale qu'il investira dans une nouvelle usine d'écrans organiques électroluminescents (Oled).

Cette technologie commence à équiper les écrans plats de télévision de dernière génération. Le mérite de ces écrans est d'être moins gourmands en énergie, très contrastés, et de permettre des marges bénéficiaires plus importantes qu'avec les panneaux LCD.

L'usine, qui doit être construite à Paju, près de la frontière avec la Corée du Nord, commencera sa production dans la première moitié de 2018. 

Le PDG de LG Display, Sang Beom Han, a parlé d'un "investissement historique" qui fera de cette usine le "centre de l'industrie Oled internationale".

Son pari industriel est à la hauteur des anticipations sur une hausse de l'intérêt des fabricants de smartphones et tablettes pour cette technologie d'affichage ultra-haute définition.

Samsung produit déjà des écrans plats Oled 

En effet, si l'usine a vocation à produire des écrans plats larges pour des téléviseurs, elle fabriquera aussi des écrans couvrant d'autres besoins. En investissant massivement dans sa future usine de production, LG a aussi en tête de produire en masse pour le compte de très gros nouveaux clients.

Son grand rival Samsung disposant déjà de sa propre production d'écran Oled pour ses propres besoins, on pense bien évidemment à... Apple dont les besoins liés au succès phénoménal de l'iPhone, sont énormes.

Le quotidien économique japonais Nikkei a révélé que le constructeur californien avait décidé d'équiper, à partir de 2018, sa future gamme d’iPhone d'écrans Oled, en remplacement de dalles à cristaux liquides (LCD).

D'après le sud-coréen, qui cite des études du cabinet IHS, le marché Oled global devrait peser en 2022 quelque 29,1 milliards de dollars, contre 8,7 milliards de dollars en 2014. 

Frédéric Bergé