BFM Business

Les webcams d'Apple ne sont pas à l'abri des pirates

Les chercheurs ont réussi à pirater des webcam de macbook datant de 2008.

Les chercheurs ont réussi à pirater des webcam de macbook datant de 2008. - -

Des logiciels malveillants sont capables de prendre le contrôle des webcams des ordinateurs pour espionner à distance leurs utilisateurs. Des chercheurs américains ont démontré que les Mac étaient eux aussi concernés par ce phénomène.

Big brother dans votre salon: des chercheurs en sécurité de l'université John Hopkins, aux Etats-Unis, ont démontré dans une étude, rapportée par le Washington Post le 18 décembre 2013, qu'on pouvait détourner la webcam des Macs d'Apple, notamment des anciens modèles, pour espionner à distance leurs utilisateurs. Sur les PC, le phénomène existe depuis longtemps.

Vous êtes tranquillement chez vous en train de regarder une vidéo sur votre ordinateur. Espérons que vous soyez seulement sur Youtube, et pas sur un site plus compromettant, car à l'autre bout du monde, un petit malin est peut-être en train de vous regarder.

De la plaisanterie estudiantine à l'espionnage diplomatique

Les spécialistes de la sécurité appellent cela des "creepwares", des logiciels malicieux très discrets capables de prendre le contrôle d'un ordinateur, y compris sa caméra. Certains font même en sorte que la petite lumière qui s'allume normalement quand vous lancez la fonction webcam ne se déclenche pas.

Comme souvent, ces logiciels s'installent quand vous téléchargez un fichier infecté, que ce soit la pièce jointe d'un mail envoyé par le prince du Nigéria ou un clip inédit de Britney Spears déniché sur un obscur site ukrainien.

Sur le même sujet

Des technologies de plus en plus courantes, aux utilisations multiples: voyeurisme, chantage, ou même espionnage diplomatique. Le virus Flame, par exemple, créé pour voler des informations sur le programme nucléaire iranien, était capable d'utiliser les microphones des ordinateurs pour écouter les conversations.

Anthony Morel