BFM Business

Les ventes d'iPhone 5 ne profiteront pas autant à Samsung que ses prédécesseurs

Lancement réussi pour l'iPhone 5

Lancement réussi pour l'iPhone 5 - -

Alors que les fans d’Apple célèbrent l’arrivée de l’iPhone 5, un partenaire de la firme à la pomme n’est pas à la fête.

Lancé ce vendredi 21 septembre aux Etats-Unis et dans les grands pays européens (avant une sortie le 28 septembre dans le reste du monde), le dernier-né d'Apple a attiré les foules. Pourtant, tout le monde n'a pas goûté la même joie. Samsung, certes concurrent, mais aussi principal partenaire de la firme à la pomme, pilier dans la fabrication de des produits Apple (le coréen fournit des microprocesseurs, des écrans et aussi des puces mémoire utilisées dans les iPod, iPad et iPhone), a vu ses commandes diminuer. Cette fois, en effet, Apple lui a demandé moins de puces mémoire...

Une manœuvre qui aurait bénéficié aux japonais Toshiba et Elpida Memory et au sud-coréen Hynix. La firme de Cupertino a également délaissé Samsung sur la fourniture de batteries, pour aller s’approvisionner chez le chinois Amperex Technology et le japonais Panasonic.

Cette réduction de commandes est une mauvaise nouvelle pour Samsung. Et pour cause : Apple pesait 9% dans les revenus du coréen. Le manque à gagner sera donc important pour ce dernier, même s’il a annoncé que "Samsung compense ce repli auprès d’autres, notamment l’activité terminaux mobiles de Samsung lui-même".

Les interminables conflits judiciaires concernant les brevets n’arrangent certainement pas les choses, mais d’après Bloomberg, sans plus de précision, il s’agirait d’un désaccord sur les prix. Surtout, Apple cherche à l'évidence à limiter sa dépendance à l'égard de Samsung en diversifiant ses lignes d'approvisionnement, afin de ne plus avoir à s'en remettre qu'à son adversaire.

En attendant, l’iPhone 5 est bien parti pour enregistrer des ventes record. Avant sa sortie, il avait déjà enregistré deux millions de précommandes en l’espace de 24 heures en début de semaine -le démarrage le plus rapide de toute la gamme des iPhone! Un engouement qui a dopé le cours de bourse, l'action dépassant même les 700 dollars mardi 18 septembre.

Les analystes estiment que 8 à 10 millions d’iPhone 5 seront écoulés lors des premiers jours et 50 millions d’ici la fin de l’année.

L’iPhone représente la moitié du chiffre d’affaires annuel d’Apple, qui devrait atteindre 154 milliards de dollars pour 2011-2012 et sa plus grosse marge puisqu’il ne coûterait que 168 dollars à produire (coût des éléments qui le composent).

Le titre de l'encadré ici

|||

Jour J pour les fans

La boutique Apple du centre-ville de Sydney – qui a été la première au monde à vendre l’iPhone 5 – plus de 600 personnes faisaient la queue.

A Singapour, le personnel aidait les particuliers à transférer leurs données à partir de leur ancien combiné, tandis qu'à Tokyo, les gens faisaient la queue sous la pluie, créant des files s'étirant le long de plusieurs pâtés de maisons.

A Hong Kong, dont la proximité avec la Chine nourrit un marché gris florissant, de petits groupes de personnes, portant des sacs à dos bourrés de billets de banque, attendaient devant la boutique Apple dans l'espoir d'arracher des combinés pour les revendre immédiatement après.

A Paris, l’appel à la grève n’a pas découragé les fans d’Apple. Ils étaient plus de 500 à attendre devant l’Apple Store d’Opéra.

Diane Lacaze