BFM Business

Les têtes tombent chez Apple

Scott Forstall, le responsable d'IOS, aurait été poussé vers la sortie en raison des bugs de l'application Plans d'Apple

Scott Forstall, le responsable d'IOS, aurait été poussé vers la sortie en raison des bugs de l'application Plans d'Apple - -

Tim Cook a annoncé mardi le départ de deux cadres du groupe. Une conséquence directe du couac de Plans, le système de cartographie d'Apple raillé pour ses bugs à la sortie de l'iPhone 5.

Des têtes tombent chez Apple. Tim Cook a annoncé mardi 30 octobre le départ de deux hauts cadres de la marque. Il s’agit du patron de l'organisation commerciale, et surtout, de celui en charge d'iOS, le système d'exploitation de l'iPhone et de l'iPad, poussé vers la porte. Tout ça à cause d'une simple histoire de cartes.

C'est en effet l'application mobile "Plans" qui a mis le feu aux poudres. Ce système de cartographie remplace depuis quelques semaines dans l'iPhone et l'iPad celui de Google, jusque-là installé par défaut. Problème : dès le début les utilisateurs ont rencontré de nombreux bugs.

Le responsable de l'IOS coupable d'avoir refusé de s'excuser

Chose quasi inimaginable chez Apple, Tim Cook avait même dû s'excuser sur le site officiel d'Apple, et conseiller aux utilisateurs d'utiliser les applications de ses concurrents, notamment Google.

Evidemment, en interne, ça a bardé. Et la tête qui tombe est celle de Scott Forstall, le responsable de la partie système d'exploitation d'Apple, un ancien proche de Steve Jobs qui, selon la presse américaine, aurait refusé de signer une lettre d'excuses.

Apple, son univers impitoyable. Ce n'est pas une première, certains se souviendront peut être des problèmes d'antenne sur l'iPhone 4. A l'époque on avait même parlé d'"antennagate". Juste après, le responsable de la division "hardware" d'Apple avait démissionné. Là encore, on soupçonne qu'il ait été fortement poussé vers la porte. Chez Apple, les erreurs ça ne pardonne pas.

>> Retrouvez toute l'actualité high-tech sur 01net.

Anthony Morel