BFM Business

Les instagrameurs devront indiquer s'ils ont reçu de l'argent des marques

La mention de l'annonceur apparaîtra désormais au-dessus de la photo

La mention de l'annonceur apparaîtra désormais au-dessus de la photo - Slack – Pexels - CC

Pour moraliser les pratiques en cours, la filiale de Facebook introduit au-dessus des photos une mention indiquant si un annonceur a versé de l'argent.

Instagram tente de moraliser les pratiques de ses 700 millions d'utilisateurs. Désormais, la filiale de Facebook souhaite que les instagrameurs indiquent si une marque leur a versé de l'argent pour une photo. Mercredi 14 juin, elle a annoncé que cette mention apparaîtrait désormais au-dessus de la photo. Une ligne de texte indiquera "partenariat payant avec..." ("paid partnership with...")

"Ceci rendra plus transparente la relation entre le créateur et son partenaire commercial", a déclaré Instagram, ce qui sera "plus sain".

Instagram précise qu'il s'agit pour l'instant d'une "première étape" portant sur "un petit nombre" d'instagrameurs et d'annonceurs. Un déploiement plus large est annoncé "pour les mois à venir", avec notamment la définition d'une politique officielle et les conditions d'application.

Loi de la jungle

Aucune règle de ce type n'existait jusqu'à présent. Certains instagrameurs signalaient juste avoir reçu de l'argent avec une mention telle que "#sponsorisé". Cette situation avait conduit à l'intervention du gendarme de la consommation américain, la Federal Trade Commission (FTC). Il y a deux mois, elle a envoyé des lettres d'avertissement à plus de 90 instagrameurs et agences de marketing. Elle les a sommés d'indiquer "clairement et visiblement" leurs relations avec des annonceurs, que ce soit le versement d'argent ou le don d'un produit. Elle juge insuffisamment claires des mentions comme "#sp" ou "#partenaire".

Peu après, le cabinet américain Mediakix avait publié une étude selon laquelle seulement 7% des photos des 50 principales stars du réseau (Beyoncé, Justin Bieber, Cristiano Ronaldo, les Kardashians...) respectaient les règles de la FTC. Selon ce cabinet, le marché du placement de produits dans les photos Instagram pèse déjà un milliard de dollars, et atteindra 2,38 milliards de dollars en 2019.

Plus de 50.000 dollars par photo

Selon Yahoo Tech, un instragrameur avec plus de 500.000 abonnés peut récolter 2.000 à 3.000 dollars par photo, et plus de 50.000 dollars s'il dépasse le million d'aficionados. 

Pour les célébrités françaises, "la somme versée va de 2.000 à 10.000 euros par photo", indique le patron d'une agence de talents. "Cela peut aller de 10 euros à beaucoup plus de 10.000 euros", ajoute Carine Vrignaud, responsable de la Melty Talent House. Selon elle, "le tarif dépend de multiples variables: bien sûr le nombre d'abonnés, mais aussi à quel type de communauté appartiennent ces abonnés; les interactions des abonnés (nombre de likes, commentaires,.. ); la durée pendant laquelle la photo sera en ligne; le type de produit (et notamment s'il peut être intégré nativement à la photo); et la marque elle-même (notoriété, connotation,... )". 

Jamal Henni