BFM Business

Les Français vont-ils se ruer sur les télés pour éviter l'écran noir d’avril?

Seuls 28,4% des Français ne disposent que de l'hertzien pour recevoir leurs programmes contre plus de 50% en 2009.

Seuls 28,4% des Français ne disposent que de l'hertzien pour recevoir leurs programmes contre plus de 50% en 2009. - YouTube

Alors que l'extinction du signal analogique en 2010 avait entraîné un bond des ventes de téléviseurs, le passage à la TNT HD va-t-il susciter le même engouement? Certainement pas. Explications.

La nouvelle TNT va-t-elle faire exploser les ventes de télé? Dans la nuit du 5 au 6 avril prochain en effet, le signal des émetteurs de télévision va changer. Sur le plan technique, le format de compression qui était en Mpeg-2 va passer en Mpeg-4 afin que toutes les chaînes soient enfin en haute-définition. Une bonne nouvelle pour les téléspectateurs? Pas pour tous en tout cas. Car nombre d'entre eux ne possède pas un téléviseur compatible. Selon un rapport du Sénat, ce sont tout de même 6,3 millions d'appareils qui seraient concernés. Soit 14% du parc global de téléviseurs en France. 

Une astuce pour vérifier la compatibilité

Lesquels seront concernés? La plupart des appareils achetés avant 2009 ou encore ceux achetés entre décembre 2009 et décembre 2012 et inférieurs à 66 cm. Si vous avez ce logo sur votre téléviseur vous ne risquez rien.

-
- © -

Mais certains postes seront compatibles même sans ce logo. Quoi qu'il en soit, voici une petite astuce pour vérifier la compatibilité de votre appareil. Il suffit d'aller sur la chaîne Arte (la 7 ou la 57) qui est déjà passée au Mpeg-4. Si le logo de la chaîne est celui-ci, pas de soucis à avoir pour le 5 avril.

-
- © -

Mais si ce n'est pas le cas, votre écran restera noir. Deux solutions s'offrent alors à vous: soit acheter un boîtier "TNT HD" externe en magasin ou sur internet (à partir de 20 euros), soit faire l'acquisition d'un nouveau téléviseur.

C'est ce qu'avaient d'ailleurs décidé de faire des millions de Français lors du "switch" numérique de 2010-2011. Alors que le signal analogique s'éteignaient région après région, les consommateurs s'étaient rués en magasin pour faire l'acquisition d'écrans plats. Pour le plus grand bonheur des fabricants qui avaient vu leurs ventes exploser durant cette période. En 2010, ce sont 8,5 millions de télés qui se sont vendues en France et même 9 millions en 2011. Elles ont depuis cette période faste baissé de 35%.

La TNT a reculé en France depuis 2009

Qu'en sera-t-il du "switch" d'avril? L'engouement sera bien moindre selon les spécialistes du secteur. Et ce pour plusieurs raisons. D'abord parce que les Français se sont équipés relativement récemment en écrans plats (entre 2008 et 2012 pour la plupart). Ils n'ont plus les gros téléviseurs à tube cathodique de l'époque et préféreront donc acheter des adaptateurs à 25 euros.

Ensuite parce que la réception par TNT a fortement reculé en France depuis le "switch" précédent. Seuls 28,4% des Français ne disposent que de l'hertzien pour recevoir leurs programmes contre plus de 50% en 2009. Les autres modes de plus en plus plébiscités comme l'ADSL, le câble ou le satellite ne seront pas, quel que soit leur poste de télé, concernés par l'écran noir. 

Enfin, si beaucoup de téléviseurs seront touchés, peu de foyers seront réellement privés de télé au final. On s'explique. La plupart des postes concernés seront les appareils secondaires, petits écrans des chambres par exemple, car les Français se sont multi-équipés ces dernières années. Le CSA estime ainsi que seuls 5,6% des foyers ne possèdent aucun appareil compatible à date. Pour le switch précédent c'était 28%. Pas la même dimension. 

Frédéric Bianchi