BFM Business

Les folles exigences d'Apple pour son nouveau siège en Californie

Le nouveau siège d'Apple devait être livré en 2015. Finalement, il ne sera pas prêt avant le printemps 2017.

Le nouveau siège d'Apple devait être livré en 2015. Finalement, il ne sera pas prêt avant le printemps 2017. - Apple

Le chantier du nouveau campus californien d'Apple devrait être terminé depuis 2015. Il n'est toujours pas prêt, à cause des demandes délirantes et autres concepts farfelus qu'impose la firme aux architectes.

Le géant de l'informatique a touché lundi soir son plus haut niveau en clôture, à 133,29 dollars après une hausse de 0,89%. Mais les informations les plus folles à propos d'Apple ces jours-ci concernent surtout la construction de son nouveau campus.

Un chantier de la démesure, sur lequel 13.000 ouvriers travaillent quotidiennement, et qui présente des dépassements dans tous les sens. La marque à la pomme, qui installe son nouveau siège dans la Silicon Valley, toujours à Cupertino, est en train de faire tourner chèvre ses architectes, comme le montre un rapport dévoilé par Reuters.

Le bâtiment, un immense anneau de 60 hectares de circonférence, à peu près dix fois le Stade de France, en forme de vaisseau spatial posé au milieu de la verdure, était pourtant quasiment fini en 2015. Mais il a alors fallu choisir les poignées de porte. Cela a pris 18 mois aux décisionnaires d'Apple pour trouver la bonne.

Pire avec les boutons d'ascenseurs. Quelqu'un chez Apple a trouvé qu'il serait drôle et original qu'ils soient designés sur le modèle du bouton central de l'iPhone. Résultat: il a fallu tous les changer.

Une nouvelle signalétique incendie pas du tout aux normes

Plus tard, la commission de sécurité des pompiers de Santa Clara vient voir si l'installation est aux normes, les issues de secours bien indiquées, et les alarmes incendies bien réglées. Or elle constate que le design pour la signalétique de sécurité est certes très beau et minimaliste, mais absolument pas compréhensible en cas d'incendie. Il avait fallu 15 réunions pour penser ces nouveaux logos, qui n'ont plus rien à voir avec la signalétique en vigueur. Il en faudra autant pour la repenser.

Reuters rapporte encore les demandes farfelues de la direction d'Apple aux architectes. Par exemple, que les angles des murs soient exactement les mêmes que ceux des produits de la marque. Les concepteurs reçoivent également 30 pages de spécifications concernant le bois qui doit être utilisé.

Steve Jobs, disparu depuis, posait la première pierre du nouveau siège en 2011. Le bâtiment devait initialement ouvrir ses portes en 2015, puis en 2016, et puis finalement février 2017, et enfin peut-être au printemps. Pendant ce temps-là, le budget explose. Le nouveau campus devait coûter 3 milliards de dollars. Son coût devrait être finalement supérieur à 5 milliards.

Frédéric Simottel, édité par N.G.