BFM Business

Le tunnelier géant Virginie commence à creuser le RER Eole à l'ouest de Paris

Le tunnelier utilisé pour creuser la ligne de RER Eole à l'ouest de Paris sera le plus grand de France, avec une roue de coupe au diamètre exceptionnel de 11,05 mètres.

Le tunnelier utilisé pour creuser la ligne de RER Eole à l'ouest de Paris sera le plus grand de France, avec une roue de coupe au diamètre exceptionnel de 11,05 mètres. - SNCF

Conçu par la société allemande Herrenknecht, le tunnelier de 11 m de diamètre et de 1800 tonnes a été inauguré ce mercredi en Île-de-France. Il creusera à l'ouest de Paris au rythme de 10 mètres par jour à 30 ou 40 m sous terre, le tunnel du futur RER Eole, censé décharger le RER A.

C'est un mastodonte de métal destiné à creuser un tunnel ferroviaire qui a été "baptisé" ce mercredi par la SNCF et l'exécutif de la région île-de-France. Répondant au nom de Virginie, le tunnelier de 11 mètres de diamètre -le plus grand de France actuellement- est encore visible. Il a été inauguré au grand jour près du quartier d'affaires de la Défense, avant de s'engouffrer quelque temps plus tard à plus de 30 mètres sous terre.

À partir du premier trimestre 2019, il creusera six kilomètres de tunnel à deux voies, de 9,60 mètres de diamètre, pour la prolongation du RER Eole à l'ouest de Paris, entre La Défense et le boulevard Haussmann près de la gare Saint-Lazare. Cette ligne souterraine située entre 30 et 40 m de profondeur et conçue pour 620.000 voyageurs/jour, délestera le RER A, saturé aux heures de pointe.

Le tunnelier est un véritable "train-usine". Il comprend une roue de coupe (la tête foreuse), un bouclier et un train suiveur formé de trois remorques. Long de 90 mètres, sa masse atteint 1800 tonnes. L'ensemble assure le creusement, l’évacuation des déblais et la mise en soutènement, c’est-à-dire l’installation de la structure pérenne du tunnel par la pose des voussoirs (anneaux de béton préfabriqués constituant le revêtement du tunnel). Cette machine "à pression de boue est tout à fait adaptée aux conditions géologiques variées rencontrées sur le tracé du tunnel. Les déblais excavés sont transportés par pompage dans des conduites sous pression", explique la SNCF.

-
- © Les tunneliers de la société allemande Herrenknecht sont fabriqués à Schwanau, dans le Bade-Wurtemberg, à quelques kilomètres de la frontière française.

Cet engin gigantesque est arrivé en Ile-de-France en pièces détachées en provenance d'Allemagne où siège son concepteur, la firme Herrenknecht, leader européen de la construction de tunnelier. Les machines sont montées outre-Rhin (cf photo ci-dessus) dans de gigantesques ateliers à Schwanau (Bade-Wurtemberg) à quelques kilomètres de la frontière française. Elles sont ensuite acheminées en pièces détachées partout dans le monde pour creuser les tunnels nécessaires. La société allemande fabrique des engins atteignant 19 mètres de diamètre et affiche comme références le tunnel suisse du Gothard, long de 57 km, ou celui creusé sous le Bosphore à Istanbul.

Pour le tunnel du RER Eole, les éléments de cylindre géant de 11,05 m de diamètre ont été livrés par convois exceptionnels entre août et décembre 2018 depuis l'Allemagne. Puis ils ont été assemblés sur place ainsi que les remorques attachées au tunnelier pendant le creusement du tunnel. Au premier trimestre 2019, l'engin progressera au rythme de 10 à 15 mètres par jour à des profondeurs de 30 à 40 mètres.

Frédéric Bergé