BFM Business

  Le spécialiste français du drone civil professionnel lève 13 millions d'euros

La start-up toulousaine a conçu des drones certifiés pour des opérations de vols hors de portée de vue du pilote.

La start-up toulousaine a conçu des drones certifiés pour des opérations de vols hors de portée de vue du pilote. - Delair-Tech

"La start-up fête ses 5 ans d'existence en levant 13 millions d'euros. Ses drones civils servent notamment à la maintenance des infrastructures de la SNCF et d'ERDF."

Les industriels français du drone civil ont les faveurs des investisseurs. Après Parrot qui a levé près de 300 millions d'euros, la société toulousaine Delair-Tech procède à une levée de fonds de 13 millions d’euros. Andromède devient à cette occasion, l'investisseur principal de la société. Aux côtés de cette holding d'investissement de la famille Hériard-Dubreuil, propriétaire de Rémy Cointreau, le tour de table réunit principalement Bpifrance.

"Le 11 mars 2011, lorsque nous avons créé notre start-up, nous étions quatre ingénieurs déterminés. Très exactement cinq ans plus tard, près de 50 personnes nous ont rejoint dans cette aventure" a commenté Michaël de Lagarde, président de la société toulousaine.

Avec ses fonds, la start-up souhaite accélérer en 2016 son internationalisation sur les cinq continents. Elle est déjà présente en Australie avec une filiale implantée en janvier dernier. L’ouverture d’une filiale aux États-Unis est prévue au second semestre de cette année et le projet d’une implantation en Chine est en cours.

La start-up développe des services à valeur ajoutée

Son activité consiste à intervenir comme opérateur de drones pour le compte de grandes entreprises auxquelles elle fournit le matériel, les hommes et éventuellement le traitement des données (et images) captées par ses aéronefs.

Elle a même lancé une offre de services livrant clés en main les analyses issues du traitement des données saisies par ses drones et mises en forme de manière personnalisée en fonction du métier de ses clients.

Parmi eux, figure la SNCF à qui Delair-Tech fournit des prestations depuis 2012. Elle lui a développé un outil sur mesure pour les besoins de cartographie de son réseau ferroviaire. ERDF utilise ses drones de longue portée pour réaliser des visites techniques de ses lignes à haute tension en vue d'anticiper les problématiques d’élagage d'arbres. 

Frédéric Bergé