BFM Business

Le Kremlin va lancer Sputnik, son moteur de recherche

Le gouvernement de Vladimir Poutine va lancer un moteur de recherche, baptisé "sputnik".

Le gouvernement de Vladimir Poutine va lancer un moteur de recherche, baptisé "sputnik". - -

Baptisé 'Sputnik', le moteur de recherche russe devrait être lancé prochainement par le Kremlin. L'objectif est de bousculer le marché, mais aussi de répondre à l'affaire d'espionnage Prism.

La Russie comptera peut-être un nouveau moteur de recherche, dont on risque de beaucoup parler. Il pourrait s'appeler "Sputnik".
Sa particularité? c'est le Kremlin, lui-même, qui s'apprête à le lancer pour tenter de bousculer un marché déjà bien installé. L’URL a déjà été déposée, et Sputnik.ru pourrait voir le jour l'an prochain.

Le Kremlin aurait, d'après certaines sources, investi près de 20 millions de dollars dans le projet par le biais de Rostelecom, l'agence nationale des télécoms russe.

Certains analystes estiment qu'il pourrait s'agir d'une riposte de Moscou à l'affaire internationale d'espionnage Prism.

Des acteurs bien installés sur le marché

Il est vrai que pour le reste, le Kremlin aura a priori beaucoup de mal à prendre des marchés aux deux principaux acteurs locaux, même s'il a attiré certains des leurs talents.

Le moteur Yandex, véritable "success story" de l'internet russe, revendique aujourd'hui 62% du trafic. Et Google, arrivé bien tardivement, en détient 25%.

Mais Sputnik veut prendre le temps. Le Kremlin a d'ailleurs décidé dans un premier temps de l'imposer aux grandes institutions et auxadministrations publiques du pays, afin de le roder...

Guillaume Paul