BFM Business

Le géant Walmart prêt à racheter le site d'e-commerce Jet.com

Wal-Mart Stores doit annoncer le rachat du site d'e-commerce Jet.com pour les trois milliards de dollars (2,69 milliards d'euros).

Wal-Mart Stores doit annoncer le rachat du site d'e-commerce Jet.com pour les trois milliards de dollars (2,69 milliards d'euros). - Joe Raedle -GETTY IMAGES NORTH AMERICA-AFP

Le plus grand distributeur au monde, peu satisfait par ses ventes en ligne, négocie le rachat de Jet.com. Ce site d'e-commerce généraliste s'est lancé outre-Atlantique en 2015 pour concurrencer directement Amazon.

Walmart, le plus grand détaillant au monde, veut rattraper son retard sur Amazon en rachetant l'un de ses jeunes rivaux. Il lorgne le site d'e-commerce Jet.com. Walmart négocie son rachat, ce qui devrait valoriser ce site marchand autour de 3 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) explique le site spécialisé Recode.net, citant des sources proches du dossier et confirmant des informations de Bloomberg et du quotidien The Wall Street Journal.

Cette acquisition vise à combler le fossé qui sépare le distributeur américain du géant de l'e-commerce. Ses ventes en ligne ne représentent environ que 15% du chiffre d'affaires total d'Amazon. Pire, elles progresseraient moins vite que l'ensemble du marché de l'e-commerce aux États-Unis.

Jet.com a été co-fondé en 2014 par l'entrepreneur Marc Lore qui lancé son site en 2015 pour concurrencer le géant californien de l'e-commerce sur les prix. Son site vend à la fois directement et indirectement, mettant en relation les clients avec les vendeurs comme le fait Amazon avec sa place de marché.

Jet.com a levé d'énormes fonds pour lutter face à Amazon

Pour proposer des prix plus bas que son grand rival, Jet.com a multiplié les innovations en ce qui concerne les prix. Ainsi, les membres du site (moyennant une cotisation de 50 dollars annuel) bénéficient de tarifs que son fondateur présente comme 10 à 15% plus bas que ceux d’Amazon.

Néanmoins, pour soutenir la concurrence vis-à-vis de son puissant aîné, le site d'e-commerce a dû réunir plus de 800 millions de dollars de fonds au total depuis sa création tout en étant contraint de dépenser de 20 à 25 millions de dollars, rien qu'en publicité tous les mois. En se vendant à Walmart, Jet.com résoudrait d'un coup son équation économique qui reste délicate à résoudre. Son fondateur, Marc Lore, n'avait-il pas déjà vendu en 2011 son site de ventes de couches en ligne Diapers à... Amazon ?

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco