BFM Business

Le cloud permet aussi de concevoir… des avions

L'équipe d'Elixir Aircraft a loué des logiciels en mode cloud auprès du portail d'applications mis en place par Dassault Systèmes.

L'équipe d'Elixir Aircraft a loué des logiciels en mode cloud auprès du portail d'applications mis en place par Dassault Systèmes. - Elixir-Aircraft

La start up Elixir Aircraft a conçu un avion biplace en utilisant les services cloud d'un grand éditeur de logiciels, afin de s’affranchir de coûts informatiques trop rédhibitoires pour une petite entreprise.

Sans l’hébergement à distance des données informatiques, beaucoup de start up n’auraient pu voir le jour. Ou plus difficilement. C’est le cas d’Elixir Aircraft, une jeune pousse créée en décembre 2014. Elle développe un projet d’avion de tourisme biplace qu’elle espère voir voler dès l’été prochain. "Nous n’avions ni les moyens d’embaucher une armée d’ingénieurs, ni les moyens d’investir lourdement dans beaucoup de logiciels et installations informatiques", témoignait l’un des co-fondateurs, Arthur Léopold-Léger, dans l’émission 01 Business L’Hebdo du 17 octobre, au micro de Frédéric Simottel.

L’offre cloud a permis à la petite équipe de bénéficier d’une infrastructure à la demande et de louer les applications et logiciels au fur et à mesure de ses besoins.

Les applications ainsi louées contribuent à gérer le projet sur le plan de la conception de l’avion (simulation de calcul, de mécanique…) et de la gestion documentaire. "Le cloud nous aide à travailler sur l’aspect règlementaire, qui est très important pour un avion certifié", explique Arthur Léopold-Léger.

Pas de spécialiste cloud dans la start up

Avec les deux autres fondateurs, Cyril Champenois et Nicolas Mahuet, ils n’avaient pas d’appétence particulière pour le cloud avant de se lancer dans ce projet. "Nous avons découvert le cloud quand nous nous sommes lancés. L’intérêt c’est que c’est très transparent. C’est assez facile (…) nous n’avons pas eu besoin de gérer un réseau informatique dont nous ne nous sentions pas capables de gérer la sécurité", explique le jeune entrepreneur.

Leur choix s’est porté sur un système spécifique mis au point par un poids lourd de l’aviation mondiale: la plateforme 3DExperience, commercialisée par Dassault Systèmes. Cette plateforme les aide à concevoir l’avion en 3D, à effectuer des simulations, etc, dans un environnement collaboratif et facile d’accès, sans obstacles de compatibilité de données. "Sans le cloud, nous aurions créé ce projet, mais cela n’aurait pas du tout été pour le même budget", conclue l’entrepreneur de Charente-Maritime.

Adeline Raynal avec BFM Business