BFM Business

La blockchain : une solution face au manque de financement des PME

-

- - -

"La technologie blockchain pourrait bien révolutionner le mode de financement des entreprises. BNP Paribas et la start-up spécialisée en crowdfunding SmartAngels étaient sur le plateau de 01 Business Forum l’Hebdo pour détailler leur solution de financement via la technologie blockchain."

100 000 entreprises seraient en quête de financement. BNP Paribas et SmartAngels tentent de répondre -en partie- à ce besoin. Tous deux partenaires, ils souhaitent recréer un marché adossé à la technologie blockchain, similaire au marché boursier, à destination des entreprises non cotées. Une initiative qu'ils ont décrite au micro de BFM Business lors de l'émission 01Business Forum L'hebdo (vidéo ci-dessous).

La technologie blockchain est comparable à un grand livre comptable dans lequel toutes les transactions effectuées en blockchain s’inscrivent automatiquement. Ce registre est partagé par tous et se met à jour instantanément dès qu’une nouvelle opération est réalisée quelque part dans le monde.

Une technologie infalsifiable et facile d'accès pour les investisseurs

Alors que peut bien apporter de plus la blockchain au secteur du financement? De la simplification tout d'abord. Sur le marché des entreprises non cotées, émettre un titre nécessite en effet l’intervention d’un tiers de confiance pour authentifier l’acquisition du titre. Avec la blockchain, exit le tiers de confiance: l’opération s’inscrit dans le registre des transactions qui est ouvert et décentralisé, et donc consultable par tous. "Dès qu'une information est positionnée dans la blockchain, elle est répliquée partout", explique Matthieu Garin, Senior Manager Cybersécurité chez Solucom. La traçabilité est ainsi infalsifiable. C’est en cela que réside la confiance dans la technologie.

Du coup, les acteurs bancaires s’engouffrent donc le secteur du financement des entreprises non cotées par le biais de la blockchain. L’enjeu est de rapprocher ce marché de ce qui se passe dans le monde des sociétés cotées en terme de facilité d’accès à des investisseurs et de rapidité d’obtention des financements.

En quête de maturité

A la question, est-ce que la blockchain est généralisable au marché des entreprises cotées, la réponse est pour l’instant négative. Selon Philippe Ruault, responsable Innovation et Digital chez BNP Paribas Securities Services, "la technologie n’est pas mûre" et la volumétrie est encore trop importante sur ce marché pour être administrée par la blockchain. Alors que quelques microsecondes suffisent pour enregistrer une transaction sur le marché boursier, la technologie blockchain ne descend pas en dessous de quelques minutes.

Florent Vairet