BFM Business

L'objet connecté qui va vous passer l'envie de somnoler en réunion

Les applications du tableau connecté, de la réunion de travail à la salle de classe, sont multiples.

Les applications du tableau connecté, de la réunion de travail à la salle de classe, sont multiples. - Smart Kapp

Une start-up canadienne s'apprête à révolutionner les réunions de travail grâce à un paper board connecté qui permet aux participants de visualiser les inscriptions sur leur smartphone, et d'y réagir.

A première vue, on dirait un paperboard tout à fait classique, tel que celui qu'utilise votre manager pour la réunion de rentrée, celle où l'on fixe les objectifs du mois de septembre. Mais il a une particularité: il est connecté. Il communique automatiquement avec tous les smartphones et toutes les tablettes de ceux qui sont dans la salle.

Lorsqu'on écrit quelque chose sur le paperboard, avec un feutre tout ce qu'il y a de plus classique, les mots inscrits apparaissent au fur et à mesure sur les mobiles et tablettes des participants de la réunion. Si on efface, là encore, les mots disparaissent en temps réel des appareils des collaborateurs.

Récréer de l'interactivité

La technologie est rigolote, mais concrètement, à quoi peut-elle servir? Elle permet surtout de recréer de l'interactivité dans ces réunions et ainsi de retenir l'attention de chacun. C'est là que réside tout son intérêt. Fini le meeting où le manager prononce un monologue tout seul devant son tableau pendant que la moitié de la salle est en train de somnoler. Désormais, pendant qu'une personne écrit sur le paperboard, les autres récupèrent les informations sur leur smartphone. Ils n'ont qu'à appuyer sur un bouton pour les sauvegarder dans le cloud.

Il y a même des modèles qui permettent d'interagir. Si vous vous rendez compte que celui qui écrit au tableau est en train de noter une bêtise, vous pouvez faire des annotations directement sur votre smartphone, avec vos doigts ou avec un stylet. Ces modifications vont à leur tour apparaître sur le tableau.

Et dès que vous validez une page, en cliquant sur la petite icône représentant un appareil photo en bas à droite de l'objet, il sauvegarde votre page sur le cloud et vous permet d'ouvrir un nouvel onglet, une nouvelle page, pour commencer à écrire autre chose.

16 années en réunion

Certes, ce système ouvre un boulevard aux petits plaisantins qui voudraient juste faire apparaître des petits dessins et commentaires inappropriés sur le tableau. Mais utilisé de manière constructive, il permet de mettre en place un vrai échange dans le cadre de réunions pas toujours très efficaces. Un cadre passe en moyenne, sur une carrière de 40 ans… 16 ans en réunion ! Autant dire qu'il y a clairement du temps à gagner.

Réunions de travail, mais aussi cours à l'école: les lieux où cet outil pourrait être utilisé et les applications qu'on pourrait lui trouver sont variés. La start-up canadienne qui l'a mis au point, nommée Smart Kapp, a commencé avec des paperboard interactifs pour les entreprises et conçoit aujourd'hui des grands tableaux numériques pour les salles de classe.

Anthony Morel, édité par N.G.