BFM Business

L’invention de cette start-up pourrait être la fin du clavier et aussi son futur

-

- - TAP System

Une start-up américaine a inventé un système de reconnaissance gestuelle capable de remplacer les claviers, les souris et même les télécommandes de téléviseurs connectés.

Créé il y a demi-siècle, le clavier s’est adapté à toutes les innovations, mais il n’a jamais été remis en question. Pour TAP System, il est temps de passer à la reconnaissance gestuelle. Cette start-up a créé Tap Strap, une série de cinq anneaux pour remplacer le clavier et la souris en tapotant avec les doigts pour piloter PC, smartphones et tablettes tactiles. Ce système vendu 150 dollars est compatible avec Windows, Mac, Android et iOS.

Connecté par Bluetooh, cet accessoire est équipé de capteurs qui transforment le mouvement des doigts en caractères. Pour écrire un texte, il suffit de pianoter sur n’importe quelle surface. Mais avant, un apprentissage est nécessaire. Selon un journaliste de The Verge qui l’a testé, il faut environ une heure pour apprendre les 31 possibilités de frappe nécessaires pour saisir un texte. Pour les voyelles, c’est simple, elles apparaitront en faisant une tape avec chacun des doigts. Pour les consonnes, il faudra apprendre des combinaisons comme sur une trompette ou un saxophone.

Plus discret que la reconnaissance vocale

Si pour un ordinateur, l’intérêt est limité car un clavier restera plus facile à gérer, le Tap Strap pourrait être une bonne solution pour les appareils mobiles. Une seule main est nécessaire pour écrire un message, mais aussi, la saisie est plus discrète. On peut tapoter sur sa jambe ou son bras. L’accessoire est aussi plus discret que la reconnaissance vocale qui permet à l’entourage d’entendre ce que l’on dit.

Le Trap Strap peut aussi servir avec une montre connectée, un casque de réalité virtuelle et même remplacer la télécommande d’un téléviseur connecté. Il pourrait aussi être compatible avec les consoles de jeu.

Va-t-il réussir à s’imposer auprès du public? Difficile à savoir d’autant que d’autres ont essayé sans y parvenir. En 2014, Minuum avait créé un clavier virtuel pour les Google Glass qui se manipulait avec le regard. La start-up a aussi développé un anneau connecté qui permettait de transformer n’importe quelle surface en clavier. Ces idées ont disparu avec les lunettes connectées et malgré leur originalité, le clavier physique inventé dans les années 1960 est toujours là.

Pascal Samama