BFM Business

L'impressionnante levée de fonds de Frichti

-

- - Frichti

La start-up annonce ce mardi avoir levé 30 millions d'euros, deux ans après sa naissance. Une façon pour elle d'être aux premières loges alors qu'une course à la croissance a lieu dans la FoodTech.

C'est une levée de fonds spectaculaire qu'a annoncé ce mardi Frichti: 30 millions d'euros, moins de deux ans après sa naissance. La start-up qui fait la cuisine matin, midi et soir pour ceux qui ne veulent plus enfiler leur tablier, avait déjà levé 12 millions d'euros quelques mois après sa création au printemps 2016. Elle double désormais la mise. Et les fonds qui épaulent Frichti ne sont pas des amateurs. Ils comptent parmi les meilleurs professionnels de la place.

"Ils croient en Frichti car on apporte une vision nouvelle sur ce marché de la FoodTech qui attire tout le monde", confirme Julie Bijaoui, cofondatrice de Frichti et invitée de BFM Business ce mardi. "Il attire tout le monde car il est énorme et tout le monde sent l’appétence des consommateurs pour plus de vrai, plus de transparence, combiné à un mode de vie basé sur l’instantanéité".

La start-up se développe à grande vitesse. Il faut dire que la concurrence est rude. Face à Frichti, Quitoque et Foodcheri sont engagés dans la course. À la fin il n'en restera qu'un et les parts de marché se prennent maintenant.

Circuits courts et qualité premium

L'année dernière le secteur de la FoodTech a généré 10 milliards d'investissements au niveau mondial. Pour ces entreprises, le défi est logistique: proposer des circuits courts mais une qualité premium pour les cadres des grandes villes. "Le fait que tout soit internalisé nous permet de supprimer des intermédiaires", confirme la dirigeante.

Frichti accélère donc voulant peut-être prendre de vitesse les géants du secteur. Philippe Salle, le PDG d'Elior expliquait il y a quelques mois à BFM Business que des appartements sans cuisine étaient désormais vendus à New York. Il comptait bien prendre sa part dans ce qui constitue une véritable révolution alimentaire.

Justine Vassogne, édité par J.M.