BFM Business

L’homme le plus riche d’Asie au capital de Dailymotion?

Dailymotion est toujours à la recherche d'un partenaire extérieur pour financer son développement.

Dailymotion est toujours à la recherche d'un partenaire extérieur pour financer son développement. - Lionel Bonaventure - AFP

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a rencontré mercredi des responsables du conglomérat Hutchinson, propriété du milliardaire Li Ka-shing. L’homme d’affaires serait intéressé par une entrée au capital de Dailymotion.

Dans sa quête d’un partenaire extérieur afin de développer son financement, Dailymotion explore de nouveaux horizons. C’est ainsi que le PDG d'Orange Stéphane Richard a rencontré mercredi à Hong-Kong des responsables du conglomérat Hutchinson, propriété du milliardaire Li Ka-shing. "Le sujet de Dailymotion a été abordé" sans toutefois que cela débouche sur des "discussions formelles", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'opérateur, confirmant des informations du Monde.fr.

"II faut d'abord décider quelle est la bonne stratégie avant de trouver le bon investisseur", a indiqué Stéphane Richard, cité par le site. Mais Orange – qui contrôle 100% de Dailymotion- n'est pas "encore fixé sur la direction stratégique: passer à un modèle payant ou rester gratuit. Il s'agit donc seulement d'une prise de contact", a précisé le porte-parole d'Orange.

Des discussions avec Microsoft également

Selon le site du quotidien, la rencontre entre le patron d'Orange et Richard Li, fils cadet de Li Ka-Shing, a eu lieu à la demande du magnat hongkongais qui est aussi l'homme le plus riche d'Asie. "Cela fait longtemps qu'on dit que nous cherchons un partenariat stratégique sur Dailymotion", a-t-il ajouté, rappelant "que des discussions avaient aussi eu lieu la semaine dernière avec Microsoft".

En juin dernier, des discussions engagées entre l'opérateur Orange et la société de télévision payante Canal Plus (groupe Vivendi) pour trouver un partenaire avaient également échoué.

Le précédent Yahoo!

Selon le Monde.fr, M. Li Ka-Shing est président du conseil d'administration de PCCW, une holding qui possède un opérateur mobile hongkongais mais aussi des activités dans la télévision payante, ce qui explique son attrait pour la plateforme.

L’an passé, le dossier Dailymotion avait fait l’objet d’une intervention de l’Etat, alors que le géant américain Yahoo! souhaitait acquérir 75% du site français. Arnaud Montebourg s’était emparé du sujet, ne souhaitant pas que "l’une des meilleurs startups françaises" passe sous pavillon étranger et rassemblant, une fois n’est pas coutume, l’ensemble de la classe politique derrière lui. Sous la pression, Yahoo! avait alors abandonné son projet d’acquisition.

De son côté, l’actuelle secrétaire d'Etat au numérique Axelle Lemaire a déclaré mi-novembre sur BFM Business qu'elle n'était pas opposée sur le principe à l'entrée d'un investisseur étranger au capital du site de vidéos.

Y.D. avec AFP