BFM Business

L’armée française commande 14 drones Patroller à Safran

Ces drones permettront d'effectuer des missions de reconnaissance en appui des troupes au sol.

Ces drones permettront d'effectuer des missions de reconnaissance en appui des troupes au sol. - AFP - Mehdi Fedouac

"Le montant de la commande s’élève à 350 millions d’euros. Assemblés en France, ces drones tactiques permettront de créer 300 emplois dans l'hexagone."

L’armée de Terre renforce son équipement en drones. Elle a officialisé ce mardi la commande de 14 drones tactiques Patroller à la société Sagem, filiale du groupe Safran. Montant de la facture: 350 millions d’euros.

Ces drones tactiques effectueront des missions d'observation et de reconnaissance pour le compte de soldats déployés au sol. Ils seront livrés en 2018 pour une partie, puis en 2019 pour la seconde. Le Patroller a finalement été préféré à son concurrent Watchkeeper, vendu par Thales et conçu pour l'armée britannique à partir d'une technologie israélienne.

Ces avions sans pilote de nouvelle génération seront assemblés à Montluçon, dans l’Allier, où le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian était en visite ce mardi matin. L'armée de Terre française devient ainsi le premier client du Patroller, alors que le marché des drones est largement dominé par les industriels américains et israéliens. Cette commande va permettre de créer 300 emplois chez Sagem et ses sous-traitants.

A.R. avec AFP