BFM Business

L'américain DirecTV s'intéresserait à la filiale brésilienne de Vivendi

La forte croissance de GVT redynamisait le chiffre d'affaires de Vivendi

La forte croissance de GVT redynamisait le chiffre d'affaires de Vivendi - -

Le groupe français a mis en vente il y a un mois GVT, le "Free brésilien", qui vaudrait plus de cinq milliards d'euros.

Selon l'agence Bloomberg, le bouquet satellite américain fait partie des sociétés intéressées par un rachat de GVT, l'opérateur téléphonique brésilien détenu par Vivendi. DirecTV a déjà lancé l'an dernier de l'accès internet sans fil au Brésil.

Il y a un mois, le conglomérat français avait embauché Rothschild et Deutsche Bank pour vendre GVT ou l'introduire en bourse. GVT, souvent comparé à Free, avait été acheté en 2009 pour 2,85 milliards d'euros, après une surenchère contre l'opérateur espagnol Telefonica. Il vaudrait quasiment le double aujourd'hui. Sa forte croissance (+30% prévus en 2012) permet de redynamiser le chiffre d'affaires de Vivendi. Vivendi cherche à vendre un gros actif pour se désendetter.

Jamal Henni