BFM Business

L'abonnement téléphonique de base bientôt plus cher que la box internet

Pour compenser l'effet négatif d'une hausse de l'abonnement de téléphonie fixe, Orange alignera les tarifs des appels au départ et à destination des DOM sur le tarif national métropole.

Pour compenser l'effet négatif d'une hausse de l'abonnement de téléphonie fixe, Orange alignera les tarifs des appels au départ et à destination des DOM sur le tarif national métropole. - AFP Mychele Daniau

L'abonnement au téléphone fixe d'Orange va passer de 16,96 à 17,96 euros par mois. De quoi inciter ceux qui n'ont pas de box Internet à s'équiper ?

Augmenter l'abonnement au téléphone fixe est un excellent moyen pour Orange d'engranger facilement des recettes. En l'occurrence, le prix de cet abonnement passera le 24 mars prochain à 17,96 euros par mois (+ 1 euro) soit 12 euros d'augmentation sur une année complète. La précédente hausse de ce tarif avait eu lieu en 2013.

Le consommateur maugréera mais peut difficilement se passer de téléphone fixe. En effet, ceux qui paient encore leur abonnement à l'opérateur historique ne sont pas éligibles au dégroupage total de leur ligne téléphonique. Ils ne peuvent donc pas changer d'opérateur fixe pour faire jouer la concurrence. L'autre catégorie de client qui paiera 1 euro de plus d'abonnement sont ceux qui n'ont pas pris d'abonnement à Internet adossé à une box connectés en ADSL, faute de moyen, de besoin ou d'appétence pour ce type de service à haut débit. Ceux-là auront tout intérêt à se tourner vers les box Internet sur les lignes dégroupées, dont les premiers prix débutent à 19,99 euros.

Encore 11,5 millions d'abonnés au téléphone de base mi-2014.

Ils sont encore nombreux puisqu'il y avait encore 11,5 millions d'abonnés à un service téléphonique de base, au 30 juin 2014 selon l'observatoire de l'Arcep. Pour Orange, le supplément de recette induit par cette hausse dépassera les 130 millions d'euros sur une année complète.

Bonne nouvelle tout de même pour les moins fortunés, l'abonnement social reste à 6,49 euros/mois. En contrepartie de la hausse de l'abonnement de base, Orange concèdera certains baisses sur les prix des communications téléphoniques. Orange alignera à la même date (le 24 mars prochain) les tarifs des communications au départ et à destination des DOM sur le tarif national métropole. Comme le fait remarquer l'UFC-Que Choisir, "il n'y aura plus de différence entre métropole et DOM en matière de tarif des communications de base."

Les tarifs des communications vers les téléphones fixes d’Europe seront aussi alignées sur ce même tarif national métropole. Le tarif national métropole s’élève aujourd’hui à 2,8 centimes d’euros par minute en heures pleines et 1,4 centimes d’euros par minute en heures creuse.

Toutes ces modifications tarifaires ont été homologuées par l'Arcep à la fin de l'année 2014.

Frédéric Bergé