BFM Business

Intel investit dans la société d'un ado de 13 ans

Shubham Banerjee ignorait encore tout du braille il y a un an

Shubham Banerjee ignorait encore tout du braille il y a un an - Capture d'écran Youtube

Le groupe informatique a décidé d'investir dans Braigo Labs, une start-up fondée par Shubham Banerjee, un Américain de 13 ans. Ce dernier a mis au point des imprimantes en braille à base de Lego dans le but de réduire drastiquement le coût de ces machines.

A seulement 13 ans, Shubham Banerjee, a déjà un beau CV d'entrepreneur. Ce jeune américain est le créateur de Braigo Labs, une société innovante qui a fait partie de 16 entreprises dans lesquelles Intel a décidé d'investir.

La société n'a pas communiqué le montant exact de l'investissement, mais il pourrait s'élever à un peu moins d'une centaine de milliers de dollars, selon l'agence Reuters.

Shubham Banerjee est le créateur d'une imprimante en braille faite à partir… de Lego! Une innovation technologique qui peut paraître insolite. Et pourtant, comme l'explique Intel, en remplaçant les matériaux traditionnels de ces imprimantes par des Lego, le "teenager" veut réduire drastiquement le coût de ces machines.

Baisser les prix des imprimantes en braille

Là où une imprimante en braille "ordinaire" coûte environ 2.000 dollars, Shubham Banerjee espère vendre à terme un modèle dont le prix serait de 350 dollars.

"Je ne pensais pas qu'une aussi grande compagnie [qu'Intel, ndlr] investirait un jour dans mon entreprise, c'est assez hallucinant", a-t-il réagi.

Pourtant il y a un an, l'adolescent entrepreneur ne connaissait rien au braille. C'est en recevant une demande de dons qu'il s'est demandé comment les personnes souffrant de malvoyance pouvaient lire, raconte Business Week.

Un projet "après l'école"

Sur les conseils de ses parents, Shubham Banerjee fait des recherches sur Google et découvre donc le braille."Quand j'ai réalisé combien coûtait une imprimante en braille, j'ai été choqué", explique-t-il à Business Insider. "Je voulais juste aider les personnes malvoyantes. J'avais un kit Lego de robotique, alors je me suis dit 'pourquoi ne pas tenter ça?'".

D'où cette société Braigo, qui est en fait un jeu de mot basé sur "Braille" et "Lego" et ces imprimantes faites à partir des pièces du fabricant danois de jouet. L'investissement d'Intel devrait permettre à Shubham Banerjee de continuer ses recherches pour faire baisser encore davantage ce prix.

Pour le moment le jeune homme n'a pu compter que sur un capital de 35.000 dollars apportés par ses parents, rappelle la BBC. Shubham Banerjee n'envisage toutefois pas de passer sa vie sur cette entreprise. "C'est un projet sur lequel j'avance après l'école", explique-t-il ainsi à Reuters.

Julien Marion