BFM Business

Ingenico, le français qui va aider Google dans les paiements internationaux

Google veut aider les PME européenne à identifier les opportunités de ventes grâce aux données de recherche, et de générer du trafic.

Google veut aider les PME européenne à identifier les opportunités de ventes grâce aux données de recherche, et de générer du trafic. - Mario Tama - Getty Images/AFP

Ingenico et Google ont conclu un partenariat pour développer et sécuriser les paiements internationaux. Une solution pilote sera d’abord lancée en Belgique.

C’est comme un appel aux commerçants en ligne européens qui veulent se développer dans le monde entier. Ingenico Payment Services, l’un des leaders mondiaux des terminaux de paiement, s’associe avec Google pour leur offrir les moyens de leur stratégie internationale à travers le programme "Export Accelerator". Ce programme sera d'abord lancé en Belgique avant de se déployer dans les autres pays d'Europe.

A travers cet accord, les deux sociétés veulent fournir aux marchands une gamme d'outils pour faire face à l’internationalisation de leur activité. Dans un communiqué, le français précise que "cette solution […] permettra d’explorer et d’identifier de nouvelles opportunités de croissance, de s’implanter à l’international et de vendre ainsi plus facilement au-delà de leur territoire."

Aider les PME à identifier les opportunités du web

Pour cela, Ingenico Payment Services apportera sa technologie et son expertise dans le domaine de l’acceptation du paiement dans le monde entier. Dans un communiqué, le français précise que sa force repose sur sa "connaissance des moyens de paiement de chaque pays et des outils de fraude en ligne, d'analyse de données et de gestion du risque". 

Quant à Google, il devra mettre ses algorithmes à disposition pour "identifier les opportunités de ventes grâce aux données de recherche, et de générer du trafic qualifié."

Pour Thierry Geerts, directeur Google Belgique, l’objectif de la période pilote va permettre d’encourager les entrepreneurs belges a saisir "toutes les opportunités du web" pour leur développement international. "Alors que la Belgique compte 11 millions de consommateurs, les 2,5 milliards de consommateurs dans le monde représentent une opportunité d’expansion internationale phénoménale."

Ingenico a confirmé fin avril ses objectifs pour l'exercice 2015 après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 53% au premier trimestre, à 498 millions d'euros. Le groupe est présent dans 170 pays où il a déployé un parc de 27 millions de terminaux de paiement.

Pascal Samama