BFM Business

Guerre des brevets: Apple et Samsung vont-ils éviter le procès?

Selon les experts, l'ultime tentative de conciliation entre Apple et Samsung a de fortes chances d'échouer.

Selon les experts, l'ultime tentative de conciliation entre Apple et Samsung a de fortes chances d'échouer. - -

La juge Lucy Koh a demandé, mercredi 15 août, aux deux géants de la téléphonie de trouver un accord à l’amiable. Cette ultime tentative de conciliation a cependant peu de chance d’aboutir.

Samsung et Apple peuvent-ils faire la paix? La juge fédérale américaine qui préside leur procès pour violation de brevets semble encore y croire. Mercredi, Lucy Koh a demandé au patron d'Apple Tim Cook et à celui de Samsung Kwon Oh-Hyun de se téléphoner pour tenter de trouver un terrain d’entente avant que l'affaire ne soit laissée aux mains des jurés.

La juge n’en est pas à son premier essai. Au printemps, elle avait déjà obligé les deux P.-dg à se parler et même à se rencontrer physiquement, mais l’échange entre les deux hommes n’avait pas abouti.

Cette démarche est traditionnelle de la part d'un juge qui privilégie toujours les accords à l'amiable. Dans le procès qui avait opposé Oracle à Google, la même méthode avait été utilisée. Mais le résultat n’avait pas été concluant.

Un accord à l'amiable semble très difficile à trouver

Entre Apple et Samsung, l’ultime tentative de conciliation a également de grands risques d’échouer. Les experts sont pessimistes pour le moins. Selon eux, les deux compagnies sont allées trop loin pour trouver un terrain d'entente. Elles ont dévoilé de nombreux documents et d’importants secrets de fabrication.

Le combat est acharné pour la domination mondiale des secteurs des smartphones et des tablettes. En l’absence d'accord à l'amiable, le procès durera encore quelques semaines. Le verdict devrait être rendu juste avant la sortie supposée de l'iPone 5.

Jean-Bernard Cadier et BFMBusiness.com