BFM Business

Grâce à ce site, le mécénat n’est plus réservé aux grandes entreprises

Le site de collecte Hello Asso inaugure en France une méthode pour aider les petites entreprises à trouver devenir des mécènes.

Le site de collecte Hello Asso inaugure en France une méthode pour aider les petites entreprises à trouver devenir des mécènes. - Florian David - AFP

HelloAsso, le site de collecte en ligne, lance en France le premier site de Matched-Crowfunding qui facilite la rencontre entre les PME et les associations en mal de mécènes.

En France, le mécénat se porte bien. En 2016, selon les données du baromètre du mécénat d’entreprise, 170.000 entreprises ont financé des initiatives d’intérêt général pour un montant total de 3,5 milliards d’euros. C’est bien, mais ce peut être mieux grâce au "Matched-Crowdfunding" qui facilite les rencontres entre les PME et les petites associations. Le site de collecte HelloAsso inaugure en France cette méthode de mise en relation.

"Jusque là le mécénat était accessible aux grandes entreprises qui disposent de fondation et de réseaux, explique Charlie Tronche, porte-parole d'HelloAsso. Le "Matched-Crowdfunding" permet de relier les associations qui ont besoin d’un soutien financier, sans savoir à qui s’adresser, et les entreprises qui veulent donner, sans savoir à qui et pourquoi".

"Le mécénat n’est plus réservé aux grandes entreprises"

Cette méthode est déjà très populaire aux États-Unis et en Grande-Bretagne, et ce lancement en France est une première. "Elle permet à n’importe quelle entreprise de soutenir la campagne de l’association de son choix et de valoriser son engagement par un financement participatif basé sur l'abondement".

Les entreprises s’engagent ainsi à doubler les dons des internautes en définissant un budget à ne pas dépasser et la durée de leur opération. "Le mécénat s'ouvre aux PME et les projets les plus modestes peuvent trouver un soutien", précise Charlie Tronche qui ajoute que le soutien de l’entreprise est visible sur la page de collecte et dans tous les emails.

Sans oublier que le don à une association d’intérêt général permet de bénéficier d’une réduction fiscale. Un argument qui a séduit les plus grands groupes et qui peut désormais attirer les entreprises de toutes tailles.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco