BFM Business

Free: Xavier Niel en passe d'acheter T-Mobile US?

Iliad, la maison mère de Free, lorgnerait l'opérateur américain T-Mobile.

Iliad, la maison mère de Free, lorgnerait l'opérateur américain T-Mobile. - -

Iliad, la maison mère de Free, a formulé une offre pour racheter l'opérateur de téléphonie mobile américain. Le groupe français de Xavier Niel l'a confirmé ce jeudi 31 juillet.

L'opération, si elle avait lieu, pourrait être gigantesque. Iliad est intéressé par le rachat de l'opérateur de téléphonie T-Mobile USA. Le groupe français fondé par Xavier Niel l'a annoncé via un communiqué, confirmant une information du Wall Street Journal, ce jeudi 31 juillet. La maison mère de Free aurait défini les contours de son offre il y a moins d'une semaine, et l'aurait ensuite soumise au conseil d'administration de T-Mobile.

Actuellement, l'opérateur américain est valorisé à 24,8 milliards de dollars, ce qui pourrait rendre l'opération compliquée pour Iliad, selon le WJS, qui s'interroge sur les capacités du groupe français de s'acquitter d'un tel montant.

"Iliad a offert 15 milliards de dollars en numéraire pour 56,6% de T-Mobile US, à 33,0 dollars par action" a pour sa part indiqué le groupe français. "Iliad évalue les 43,4% restant de T-Mobile US à 40,5 par action sur la base de 10 milliards de dollars de synergies au bénéfice des actionnaires de T-Mobile US", a-t-il poursuivi.

Un modèle similaire à Free

A l'instar de Free, T-mobile a révolutionné le marché de la téléphonie mobile aux Etats-Unis ces deux dernières années (beaucoup moins cher que la concurrence, pas d'engagement, pas d'offre sur les téléphones). Mais sa maison mère, l'Allemand Deutsche Telekom, voudrait s'en séparer.

L'opérateur américain Sprint, lui-même filiale du Japonais Softbank, était récemment en négociations avancées pour acquérir son concurrent et élargir son portefeuille de clients. L'offre d'Iliad pourrait venir contrecarrer ses plans.

Y. D.