BFM Business

Free passe sans conteste devant Bouygues Telecom

Free revendique 17 millions d'abonnés au total contre 14 millions pour Bouygues Telecom.

Free revendique 17 millions d'abonnés au total contre 14 millions pour Bouygues Telecom. - Eric Piermont-AFP

Après l'avoir distancé en nombre total d'abonnés, l'opérateur de réseaux fixe et mobile créé par Xavier Niel devance désormais son rival en chiffre d'affaires.

Iliad (maison-mère de Free) assoit sa position de numéro 3 du marché des opérateurs français, reléguant en quatrième position Bouygues Telecom, encore convalescent. Il le doit en grande partie à son activité dans le mobile qui a encore gagné 820.000 nouveaux clients sur le premier semestre 2015 et atteint une part de marché de 16%.

Sur le premier semestre, l'activité mobile de Free, forte de 10,925 millions d'abonnés, est en hausse de 18%, pour atteindre 800 millions d'euros. Elle représente désormais 40% de son chiffre d'affaires total.

Sur le marché très concurrentiel du haut débit fixe (ADSL et fibre optique), Free a attiré 123.000 nouveaux abonnés au premier semestre sur un total de 6 millions de clients, en proposant entre autre des promotions à prix cassés sur internet. Résultat : le chiffre d'affaires de l'activité fixe a presque stagné à + 0,5%, un chiffre modique en regard de la progression réalisée dans la téléphonie mobile.

Sur l'ensemble de son activité, Iliad a réussi à dégager un chiffre d'affaires en progression de 6,9%, à 2,16 milliards d'euros et un Ebitda de 725 millions d'euros (+16,2%) au premier semestre, pour une marge de 33,6%, en hausse de trois points, au 30 juin. 

Bouygues Telecom a 3 millions de clients de moins que Free

Sur tous les indicateurs économiques, Free devance désormais Bouygues Telecom même si le dépassement sur le chiffre d'affaires total est symbolique. Sur le premier semestre 2015, la filiale de Bouygues a encore vu son revenu baisser de 1% pour atteindre 2,156 milliards d'euros, à comparer aux 2,159 milliards de chiffre d'affaires enregistrés par Iliad, sur la même période.

Quant aux résultats financiers, la comparaison est plus cruelle. Bouygues Telecom a affiché une perte nette de 66 millions d'euros sur les six premiers mois de 2015 tandis qu'Iliad affichait un bénéfice net de 162,9 millions d'euros.

Enfin, en nombre total d'abonnés, Free a dépassé Bouygues Telecom depuis le premier trimestre 2015. En dépit de ses gains réels en la matière (+ 160.000 de clients mobiles, + 78.000 clients dans le fixe), ce dernier dispose d'un parc total de 14 millions d'abonnés contre 17 millions d'abonnés (fixes et mobiles) pour l'ex-numéro 4 du marché, devenu numéro 3.

Frédéric Bergé