BFM Business

Foxconn remplace à tour des bras ses ouvriers par des robots

"Le géant taïwanais connu pour assembler les iPhone d'Apple a remplacé 60.000 de ses employés sur son site de Shanghai. Et cela ne pourrait être qu'un début."

Une armée de robots pour remplacer les humains. Voilà la situation chez Foxconn, le géant taïwanais qui assemble notamment les iPhone d'Apple. L'une des usines du groupe vient de réduire sa main d'oeuvre de 110.000 à 50.000 ouvriers. Tous ont été remplacés par des machines.

Ces chiffres ont été dévoilés par un officiel chinois. Des données qui sont à l'échelle du gigantesque groupe qu'est Foxconn. Cette entreprise emploie plus d'un million de salariés, qui assemblent aussi bien des iPhone que des Playstation et autres produits électroniques en tous genres.

60.000 personnes remplacées

Dans des usines pharaoniques, comme celle de Kunshan, près de Shanghai. Sur ce site 110.000 personnes travaillent ou plutôt travaillaient puisque, donc, 60.000 d'entre elles ont été remplacées par des robots. Des robots appelés Foxbots. Des machines qui coûtent moins cher que la main d'oeuvre humaine, même chinoise et sont utilisées pour réaliser les tâches les plus répétitives.

Et ce n'est qu'un début. Il y a quelques années, Foxconn avait annoncé le projet d'"embaucher" un million de robots. Officiellement, il s'agit de permettre aux travailleurs humains de se focaliser sur les tâches à plus forte valeur ajoutée, en tout cas dans un premier temps.

Les études montrent que d'ici à 20 ans, un tiers des emplois seront complètement automatisables. Et pas seulement les travaux manuels et répétitifs d'usine ou d'entrepôts. Avec l'amélioration de l'intelligence artificielle, ils vont s'inviter dans tous les domaines, du robot réceptionniste d'hôtel au robot chirurgien capable de recoudre des intestins aussi bien qu'un médecin humain.

Anthony Morel