BFM Business

Facebook marche sur les plates-bandes de Linkedin

Facebook, déjà très utilisé par les recruteurs pour glaner des infos sur les candidats, va permettre la publication d'offre d'emplois et de candidatures.

Facebook, déjà très utilisé par les recruteurs pour glaner des infos sur les candidats, va permettre la publication d'offre d'emplois et de candidatures. - Leon Neal - AFP

Le réseau social va proposer aux entreprises de publier des offres d'emploi et aux internautes de déposer leurs candidatures. Une attaque frontale contre LinkedIn qui appartient désormais à Microsoft.

Facebook s'attaque frontalement à LinkedIn. Le plus grand réseau social mondial a décidé de publier des offres d'emplois et de permettre aux internautes de déposer leurs candidatures. Cette nouvelle fonctionnalité vise surtout les PME. Facebook dit l'avoir déjà testée dans certaines villes aux États-Unis et entend désormais la déployer plus largement dans les prochaines semaines à travers tout le pays ainsi qu'au Canada.

Dans un message publié sur son site internet, il explique que les internautes pourront trouver des offres d'emplois directement sur la page Facebook de l'entreprise qui les a publiées, ou rassemblées dans un nouvel onglet dédié du réseau. Certaines offres "sponsorisées" pourront même parfois apparaître dans le fil d'actualités, comme le font déjà des publicités.

Facebook se diversifie dans les services

Sur chaque annonce, il sera possible de cliquer sur un bouton pour ouvrir un formulaire de candidature. Il sera pré-rempli avec des informations glanées sur le profil Facebook de l'internaute concerné, qui pourra toutefois procéder à des modifications avant de l'envoyer.

Les entreprises de leur côté pourront contacter directement les candidats qui les intéressent en utilisant Messenger, l'application de messagerie instantanée de Facebook.

Le réseau aux 1,86 milliard de membres multiplie les efforts pour s'intégrer à des aspects toujours plus nombreux de la vie de ses utilisateurs, et pour améliorer son intérêt pour les entreprises.

Il avait ainsi déjà annoncé l'an dernier l'ajout sur les pages des commerces présents sur Facebook de nouvelles fonctionnalités permettant aux consommateurs d'interagir directement avec eux, avec des boutons permettant par exemple de se faire livrer un repas à domicile, d'acheter des places de cinéma ou de prendre rendez-vous chez le coiffeur.

N.G. avec AFP