BFM Business

Facebook et Google co-investissent dans les télécoms au fond des mers

Les poids lourds américains d'internet Google et Facebook s'allient pour cofinancer un câble sous-marin très haut débit à travers l'océan Pacifique

Les poids lourds américains d'internet Google et Facebook s'allient pour cofinancer un câble sous-marin très haut débit à travers l'océan Pacifique - Miguel Rubiera Justiz-AIN-AFP

Les deux grands rivaux américains de l'internet vont cofinancer un câble télécoms sous-marin transpacifique. Ils veulent moins dépendre des opérateurs et maîtriser ces artères télécoms vitales pour leurs services en ligne.

L'Internet mondial repose sur un vaste réseau de liaisons télécoms sous-marines que les géants du web ne veulent plus laisser aux seuls opérateurs. "Nous allons travailler avec Facebook, Pacific Light Data Communication (PLDC, un gestionnaire de réseau câblé basé à Hong-Kong, ndlr) et TE SubCom (un spécialiste des communications sous-marines basé aux États-Unis) pour construire le premier système de câble sous-marin direct entre Los Angeles et Hong Kong avec une ultra-haute capacité", précise Google sur son site internet.

Sur ce futur câble pourront transiter des flux de données relatifs à 80 millions de vidéoconférences haute définition simultanées. Le futur câble sous-marin, baptisé PLCN (Pacific Light Cable Network), sera également l'un des plus longs du monde (12.800 kilomètres). Sa construction va démarrer cette année et il devrait devenir opérationnel à l'été 2018.

"La plupart des câbles sous-marins du Pacifique relient les États-Unis au Japon. Cette liaison plus directe nous donnera davantage de diversité et de résistance", a expliqué de son côté Facebook, qui vise notamment à mieux servir la Chine et tout le sud-est asiatique en les reliant par des liaisons très haut débit à ses centres de données situés aux États-Unis, a fait valoir le groupe.

Facebook et Microsoft cofinancent déjà un futur câble transatlantique

Ce nouveau co-investissement de géants technologiques américains dans la construction d'un câble sous-marin s'ajoute à de nombreuses initiatives similaires. Facebook et Microsoft sont déjà alliés pour collaborer à un autre projet de 6.600 kilomètres sous l'océan Atlantique, "Marea".

La construction de cette artère sous-marine a débuté cet été et s'étalera jusqu'en octobre 2017. Son exploitation technique a été confiée à Telxius, une filiale de l'opérateur espagnol Telefonica.

Mais Microsoft et Facebook ont pris le soin de s'assurer que ce câble pourrait fonctionner avec toutes sortes d'équipements techniques de réseau, ce qui leur permettra de mieux maîtriser les évolutions technologiques futures sans dépendre des opérateurs télécoms. Car il n'y a pas de services Internet et cloud efficaces sans réseaux de télécommunications performants et les géants de l'internet le savent mieux que quiconque...

Frédéric Bergé