BFM Business

En difficulté, Sony Mobile va supprimer 1.000 emplois

Sony Mobile a prévu de mener une rationalisation du portefeuille de produits et du nombre de pays où il est présent.

Sony Mobile a prévu de mener une rationalisation du portefeuille de produits et du nombre de pays où il est présent. - AFP Lluis Gene

L'objectif de Sony est de réduire de 30%, pour tomber aux alentours de 5.000 salariés, les effectifs de sa division mobile. Celle-ci a enregistré, à elle seule, une perte abyssale de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014.

La téléphonie mobile est une branche en grave difficultés chez Sony. Le géant japonais de l'électronique va supprimer un millier d'emplois sur son site de Lund (sud de la Suède) hérité de l'ancien fabricant de téléphones portables Sony-Ericsson. Le site emploie aujourd'hui 2.200 personnes, dont 400 consultants. Sony avait racheté en 2012 les 50% de Sony-Ericsson détenus par l'équipementier en télécoms suédois Ericsson.

Ces suppressions de postes ont été présentées aux salariés de Sony Mobile, sans calendrier exact, selon un porte-parole du syndicat des ingénieurs suédois (SI), Lasse Årling. "Nous allons planifier une réduction des effectifs d'au total 1.000 personnes, salariés et consultants compris", a déclaré le directeur général de Sony Mobile, Bengt Arne Molin.

Sony Mobile est en difficulté face à une concurrence abondante dans les téléphones portables. Le groupe avait annoncé début février qu'il portait à 2.100, contre 1.000 auparavant, son objectif de suppressions d'emplois dans cette activité.

Sony veut réduire sa gamme

L'objectif était de réduire de 30%, pour tomber aux alentours de 5.000 salariés, les effectifs d'une division qui a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014.

Le PDG de Sony, Kazuo Hirai, avait insisté, mi-février, sur sa volonté de privilégier la rentabilité durable sur la quête des parts de marché en volume, en concentrant ses forces sur les domaines les plus porteurs (composants, jeux, musique et cinéma) et en réduisant les risques encourus sur les activités les plus volatiles, comme les mobiles et TV.

Au récent salon MWC de Barcelone, Sony Mobile s'est fait discret

La marque, connue pour ses smartphones Xperia, n'a pas fait de percée notable sur un marché dominé par le sud-coréen Samsung et concurrencé par les fabricants chinois (Huawei, Xiaomi). Sony Mobile devrait réduire son portefeuille de produits, en se concentrant sur le moyen et le haut de gamme et rationaliser le nombre de pays où la marque est présente.

Lors du récent salon Mobile World Congress de Barcelone, qui a fermé ses portes le 5 mars dernier, Sony s'est fait discret. Il s'est contenté de présenter un smartphone étanche milieu de gamme, le Xperia M4 Aqua et une tablette Xperia Z4, ces deux produits fonctionnant sous Android.

F.Bergé avec AFP