BFM Business

Domino's Pizza va livrer ses commandes par drone

Imitant Amazon et Google, le spécialiste de la pizza va expérimenter cette alternative aux scooters en Nouvelle-Zélande. La livraison par drone pourrait s'étendre ensuite à six pays, dont la France.

Se faire livrer une pizza par drone ce sera bientôt possible. Enfin, dans un premier temps en Nouvelle-Zélande, où la célèbre chaîne de fast food Domino’s Pizza teste en collaboration avec Flirtey, une start-up spécialisée dans le service de livraison par drone, cette nouvelle méthode de transport dans la capitale, Auckland. "Nous avons toujours dit que cela n’avait pas de sens d’avoir une machine de 2 tonnes pour livrer une commande de 2 kilos", souligne le patron de Domino’s Pizza, Don Meij. 

Ce mode de livraison, qui, à terme, devrait concerner la France et cinq autres pays (Allemagne, Australie, Belgique, Japon, Pays-Bas) sera d'abord limités aux clients situés dans un rayon de 750 mètres autour des restaurants participants. À terme, l'enseigne ambitionne d'avoir la première "flotte" de drones commerciales de livraison au monde. Elle envisagent aussi d'étendre les livraisons dans un rayon de 10 km pour des produits de taille et de poids plus importants. 

Domino's Pizza teste aussi la livraison par robot à roulette

Les livraisons de drones seront légales en Australie le mois prochain, à condition qu'ils restent au moins à 30 mètres des habitations, et aux Etats-Unis, sous certaines conditions à partir du 29 Août. En France, la réglementation ne permet toujours pas la livraison de colis par drones. La Poste s'est lancée la première sur ce modèle de livraison en testant ces propres drones sur une "ligne expérimentale" de 14 kilomètres entre le Ceema et le village de Saint-Maximin dans le Var.

Domino’s Pizza n’en est pas à son coup d’essai puisque le groupe avait déjà lancé en mars dernier un robot autonome sur roulette, qui se rend tout seul du magasin au domicile du client.