BFM Business

Décret Trump: ce tweet d'Elon Musk qui divise l'Amérique 

Elon Musk reste-t-il auprès de Donald Trump pour s'opposer à sa politique ou par intérêt? La question divise les Américains sur les réseaux sociaux.

Elon Musk reste-t-il auprès de Donald Trump pour s'opposer à sa politique ou par intérêt? La question divise les Américains sur les réseaux sociaux. - Drew Angerer - Getty Images North America/AFP

Elon Musk, patron de Tesla, a annoncé sur Twitter son intention de rester membre du conseil économique de Donald Trump pour tenter de faire infléchir la position du président américain. Sur les réseaux sociaux, le patron est vivement critiqué.

Le décret Trump, qui interdit l’accès aux États-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans, inquiète les grands patrons américains des nouvelles technologies. Après l'application de cette mesure, Travis Kalanick, patron d’Uber, a démissionné du conseil économique de Donald Trump qu'il avait intégré en décembre. Mais pour Elon Musk, patron de Tesla et de Space X et également membre de ce conseil, pas question de quitter son poste.

Dans un tweet, le dirigeant annonce qu’il participera à la réunion qui se tient ce vendredi et s'explique. Pour lui, il ne s'agit pas d'assurer le président américain de son soutien, mais de tenter de faire infléchir sa politique sur laquelle il a déjà affiché son opposition. "J’ai accepté de me joindre au conseil consultatif présidentiel pour donner ma perception sur des questions importantes pour notre pays et pour le monde", indique Elon Musk.

Pour le dirigeant, qui est l’un des plus charismatiques des États-Unis, notamment avec son projet de conquête de la planète Mars, "être présent pour donner son avis ne signifie pas être d’accord". Il rappelle que son objectif est "d’aider à faire de l’humanité une société multi-planétaire". Il soutient que cet objectif aura pour conséquence de créer "des centaines de milliers d’emplois".

Des réponses d'une rare violence

Ces arguments ne semblent pas avoir convaincu le grand public. Des clients de Tesla ont déjà réagi en annonçant sur les réseaux sociaux l’annulation de leur commande. Elon Musk leur a répondu en tentant de calmer un débat qui s'enflamme: "Je comprends [leur] point de vue, mais il est nécessaire de s’engager sur des sujets critiques pour apporter un équilibre".

Cette explication va-t-elle les convaincre? Difficile à dire. Dans de nombreux commentaires au message de Musk, des centaines d'internautes affichent leur incompréhension face à son attitude, voire un rejet total de sa position dans des propos d’une violence inédite pour celui qui a inspiré le personnage du film Iron Man. Le "point Goodwin" a même rapidement été atteint.

Malgré cette déferlante, quelques internautes soutiennent la décision du patron de Tesla et lui font savoir qu'il adopte une attitude calme, raisonnée et constructive. Plus de 40.000 personnes ont "liké" le message, mais c'est bien peu au regard des 7 millions de personnes qui suivent le dirigeant.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco