BFM Business

Communication B to C : l’innovation change la donne

-

- - -

Devant la montée en force des AdBlocks et la multiplication des campagnes en ligne, les annonceurs sont dans l’obligation de ré-enchanter la relation client et réinventent les supports print pour proposer au client une expérience plus concrète et palpable. Entre créativité et personnalisation ultime, le courrier retrouve une place de choix dans le mix marketing des annonceurs.

Les marques et les publicitaires ont fait leurs comptes : en Novembre dernier, plus d’un internaute sur trois avait activé un bloqueur de publicité sur son ordinateur. Une proportion qui augmente régulièrement depuis l’arrivée de ces logiciels qui évitent à l’usager les messages promotionnels. Grandes responsables de cette tendance : la lassitude du public face à la multiplication des offres en ligne et une certaine pauvreté dans la création et l’exploitation des supports digitaux. Étonnement, la solution pourrait bien être du côté des supports print. Un temps relégué aux dernières places par la bulle internet, le mailing fait un retour remarqué en enrichissant l’expérience client à grand renfort de personnalisation et de réalité augmentée. Parce qu’il est « palpable », valorisant et unique, tout en étant connecté et interactif, le support imprimé est à nouveau le chouchou des marques qui misent beaucoup sur ses capacités de fidélisation et de séduction.

Chaque nouvelle technologie est une opportunité de contact

Le parcours d’achat du client se complexifie de jour en jour. Dans ce contexte d’évolution permanente, définir le timing parfait pour orchestrer sa campagne devient un défi complexe à relever : c’est l’heure du one-to-one et de la personnalisation pour approcher le consommateur au bon endroit et au meilleur moment. La mise en synergie des affinités et des différentes expériences digitales du client génère l’algorithme d’une approche omnicanale où la créativité garde une place prépondérante.

La télévision, la presse et l’affichage tiennent encore toutes leurs promesses quand il s’agit de capter l’attention de nouvelles cibles. Après cette étape sensible du cycle d’achat, les points de vente et internet représentent des étapes nécessaires qui ont un rôle majeur à jouer dans le processus de décision. Le marketing direct, pour sa part, garde toute sa puissance dans la mise en œuvre de programme de fidélisation et l’entretien de la relation client. Relooké, équipé de fonctionnalités interactives, le support print est peut-être celui qui illustre paradoxalement le mieux l’évolution des modes de consommation et les processus de décision d’achat. Finalement, même si la technologie bouge les frontières, les fondamentaux de la vente ont toujours besoin de la même attention et du même pouvoir d’attraction.

Le mobile, point de convergence de l’information commerciale

Dans cette éventail de supports qui s’élargit et complexifie parfois la démarche de l’annonceur, le mobile émerge de plus en plus clairement comme un trait d’union entre l’environnement virtuel et le monde réel. Par ses capacités de géolocalisation et de personnalisation, il offre à la communication digitale la possibilité de se matérialiser en magasin ou d’offrir au consommateur un moyen d’achat nomade et familier. Il est aussi un complément parfait d’une communication print intégralement flashable par reconnaissance d’image. Plus besoin du QR Code qui dénature le message. Les marques s’invitent chez les clients par le print et prolongent l’expérience en digital avec une nouveauté : celle des contenus augmentés en 2D et 3D !

Omnicanale, créative et affinitaire… Les campagnes qui marchent et qui marquent

En mêlant intelligemment les modes de communication et en jouant jusqu’au bout la carte de l’omnicanale, et en associant communication on et off line, des marques comme La Poste, Meetic, Perrier ou encore McDonald’s ont su tirer leur épingle du jeu et renforcer les liens avec leurs consommateurs. Des campagnes récompensées par les Effie Awards et qui soulignent que lorsqu’elle s’adapte à tous les supports, qu’elle a des idées fortes et qu’elle est à l’écoute du consommateur, l’ensemble des supports de communication imprimés ont encore de beaux jours devant eux !

D.T.