BFM Business

Comment la G7 veut faire oublier UberPop aux jeunes Parisiens

-

- - G7

La compagnie de taxis lance Night Cab. Ce service est dédié aux 15-25 ans, il est accessible du jeudi au samedi de 22 à 5 heures du matin et offre une réduction de 20% sur le prix de la course jusqu'à 100 euros.

Pour de nombreux jeunes, UberPop, supprimé en France en juillet dernier, était un service idéal. Tarifs abordables et horaires adaptés au rythme de vie des noctambules. La G7, qui s'était félicité en juin de l'interdiction d'UberPop, a donc profité de l'éviction de ce concurrent jugé déloyal pour proposer aux jeunes un service mieux adapté à leurs besoins. Son nom? NightCab. L'offre mise au pont est réservée aux 15/25 ans qui seront, comme le dit la pub créée pour l'occasion seront désormais "sûr de choper au moins un taxi" en sortant de soirée.

L'offre n’est disponible que les jeudi, vendredi et samedi entre 22 heures et 5 heures du matin. Comme l’indique la G7, ces jours et ces horaires représentes "un créneau de forte demande pour les retours de soirée." Seconde originalité: la société de taxi offre une remise de 20% (dans la limite de 20 euros pour une course de 100 euros, le plafond de 20 euros s'appliquant au-delà de 100 euros) si la course est commandée via son appli mobile. Notons tout de même que cette remise s’effectue sur le tarif en vigueur qui, la nuit, est majoré. Enfin, il n'y a pas de limite kilométrique concernant le périmètre des courses.

Les NightCabers ne s'aventureront pas en banlieue

La G7 précise aussi que la demande sera traitée "en priorité", que le paiement sera directement prélevé et que la facture sera envoyée par courriel. Pas de liquide à avoir sur soi. "Si ces clients seront traités en priorité il ne s'agira pas du même mode priorité les autres abonnés G7, nous a indiqué une porte-parole de la société. Le délai d’attente maximum est entre 5 et 10 mn."

La compagnie de taxis ne compte pas seulement sur l’aspect tarifaire pour séduire cette clientèle. Elle veut aussi créer une communauté, celle des NightCabers. Pour cela, elle a signé des partenariat avec des boites des nuit parisienne qui offriront des préservatifs humoristiques, des places VIP et des entrées coupe-file. Pour en bénéficier, il faudra présenter son profil sur l’appli à l’entrée de la boite. Et pour ne pas inciter les plus de 25 ans, ou les moins de 15, à utiliser le service, il faudra scanner sa pièce d’identité sur l'appli au moment de l’inscription.

Seul point ennuyeux, NightCab n'est accessible que pour les trajets intra muros ou pour regagner la proche banlieue. Pour ceux qui viennent de plus loin, il faudra trouver une autre solution pour rentrer. A moins que le chauffeur accepte de faire un effort.

Pascal Samama