BFM Business

Comment gagner de l'argent en laissant sa voiture sur un parking

La famille Carmier laisse sa voiture gratuitement à l'aéroport

La famille Carmier laisse sa voiture gratuitement à l'aéroport - Capture d'écran

Vous partez en vacances sans votre voiture. Des sites internet proposent de vous trouver un locataire. De quoi éviter d'avoir à payer le parking de l'aéroport tout en gagnant un peu d'argent. Une idée simple qui se développe à grande vitesse.

L’économie du partage, c’est ce mouvement collaboratif qui se développe grâce à internet et s’articule autour de nouveaux secteurs. Après le covoiturage, c'est au tour du gardiennage et la location de véhicules particuliers de trouver son marché en France.

Des sites permettent dorénavant de laisser gratuitement sa voiture dans un parking à proximité des grands terminaux de transports, le plus souvent des aéroports. Une seule contrepartie: accepter une mise en location pour que d’autres particuliers puissent accéder plus facilement à un véhicule à leur arrivée.

Des économies, parfois des bénéfices

Le principal avantage de cette nouvelle tendance est donc pour le porte-monnaie: la location possible par l’entreprise chargée du gardiennage des véhicules le confirme. Si la voiture en question est louée en l'absence de son propriétaire, une partie des recettes va directement dans la poche de ce dernier. Un petit plus non-négligeable pour réduire son budget vacances. 

Les particuliers qui optent pour ce service semblent satisfaits. Avant de rejoindre leur avion et les plages de Martinique, une famille dépose sa voiture tout en soulignant une "simplicité d‘utilisation, (l'avantage) de pouvoir laisser sa voiture sur un parking gratuitement. Les plus grosses réticences étaient psychologiques, laisser un véhicule à un inconnu. On a pris la voiture secondaire, celle qui est le moins importante pour nous psychologiquement".

Tous gagnants

Cette nouvelle manière d'aborder la location de véhicules est avantageuse pour l'entreprise qui la propose, tout comme les deux parties qui en bénéficient. Les tarifs proposés à la location sont bas avec une moyenne à environ 25 euros la journée, soit deux à trois fois moins cher qu'auprès d'un loueur professionnel.

"On a découvert par hasard et le test est concluant, on a payé 50 euros pour deux jours, on a fait toutes les démarches en ligne avant de venir ce qui fait qu’on a pas perdu de temps" témoigne une cliente.

Ces services de parking et d’autopartage n’ont que deux ans mais sont déjà disponibles dans les grandes villes de France, près d’une dizaine d’aéroports et de gares. Après Brest, Lyon ou Marseille, les entreprises de l'autopartage veulent se développer dans le reste de l'hexagone et rêvent de marché européen.

Q.D.