BFM Business

Comment Facebook peut-il gagner de l'argent avec WhatsApp?

Si Facebook est  plutôt dans la logique d'insérer de la publicité partout où il le peut, Whatapps y est opposé.

Si Facebook est plutôt dans la logique d'insérer de la publicité partout où il le peut, Whatapps y est opposé. - -

C'est le deal de l'année dans le secteur de la high tech : Facebook met 19 milliards de dollars sur la table pour se payer l'application de messagerie instantanée WhatsApp. Mais comment rentabiliser cet investissement?

Aucune bannière, pas de lien sponsorisé. Dans le monde du web où la publicité est reine, l'application WhatsApp détonne. Pourtant, Facebook a mis 19 milliards de dollars sur la table pour se payer l'application de messagerie instantanée.

Les deux créateurs de WhatsApp sont des antipubs farouches. A eux deux, ils ont travaillé 20 ans chez Yahoo, et cela les a vaccinés. Lorsqu'on télécharge l'application, on a même droit à leur profession de foi en la matière. "La pub, assènent-ils, est une insulte à votre intelligence et une interruption du fil de votre pensée. Quand il y a de la pub, en réalité c'est vous le produit".

Gratuit la première année

Pour monétiser son audience de 450 millions d'utilisateurs, WhatsApp a donc choisi une autre route. Le modèle Freemium : l'application est gratuite la première année, ensuite il faut payer un coût dérisoire, un dollar par an, pour pouvoir continuer à envoyer des messages.

Aux antipodes de Facebook, qui est plutôt dans la logique d'insérer de la publicité partout où il le peut. Pour l'instant, Mark Zuckerberg veut laisser son indépendance à WhatsApp, qui continuera à fonctionner en solo de son côté. Et pas question pour ses créateurs de brader leurs principes... Ils le promettent : rachat ou pas, la pub ne fera pas son apparition sur WhatsApp.

Anthony Morel