BFM Business

Cette start-up française a vu son chiffre d'affaires s'envoler de 4000%

Fondée en 2009 par Jérôme Traisnel (photo) et Jean-Louis Hoenen, SlimPay est le lauréat du classement 2015 du Deloitte Technology Fast 50.

Fondée en 2009 par Jérôme Traisnel (photo) et Jean-Louis Hoenen, SlimPay est le lauréat du classement 2015 du Deloitte Technology Fast 50. - Capture Youtube - Hub Insitute

Lauréate du Technology Fast 50, la fintech SlimPay dépasse d'une large tête le deuxième, MailJet, qui affiche une croissance de 3.185% sur quatre années.

Des taux de croissances à 4 chiffres, cela reste possible dans l'univers des start-up, comme le prouve le classement Deloitte Technology Fast 50 de Deloitte qui, chaque année depuis 15 ans, met en lumière les entreprises les plus dynamiques de France.

Le lauréat de l'édition 2015 s'appelle SlimPay. Cette société parisienne créée en 2009 par Jean-Louis Hoenen et Jérôme Traisnel s'est attaqué à un secteur pourtant très bataillé: le paiement en ligne.

Les Fintech cartonnent

La start-up propose aux commerçants qui se lancent dans le e-commerce ou la vente distance un service qui leur permet de sécuriser les transactions et de les simplifier via un prélèvement sur le compte bancaire de leurs clients. Même plus besoin de passer par PayPal.

Cette année, SlimPay a finalisé une levée de capital de 15 millions d’euros lui permettant de déployer son activité dans toute l’Europe. Elle dispose désormais de bureaux à Berlin, Londres et Amsterdam. Et sur ces quatre dernières années son taux de croissance a déjà dépassé les 4.000%. Qui dit mieux?

"Ce palmarès nous enseigne trois tendances : la première, c’est l’avènement des fintech qui commence à bouleverser les modèles bancaires traditionnels. La seconde, c’est la part prépondérante des entreprises B to B au sein des plus fortes croissances. Enfin, nous observons que les entreprises qui décollent rapidement sont celles qui bénéficient des plus gros investissements au départ", note Laurent Halfon, co-responsable national du Technology Fast 50 chez Deloitte.

1.000% de croissance au moins pour 9 start-up

Cette entreprise n’est pas la seule à figurer parmi les start-up affichant, sur quatre ans une croissance supérieure à 1.000%. Le second du palmarès est MailJet, une entreprise d’emailing, a vu son chiffre d'affaires gagner 3.185%. Crosscall, un spécialiste smartphones tout-terrain pour sportifs et professionnels, s'installe sur la troisième marche du podium avec une croissance de 2.197%.

Pour Ariane Bucaille, Associée responsable Technologies, Medias, Télécoms et co-responsable national du Technology Fast 50 chez Deloitte, ce succès est une preuve supplémentaire du dynamisme des entreprises high-tech françaises. "Elles représentent une puissance économique extrêmement dynamique et de plus en plus créatrice de valeur : pour preuve, en 4 ans, le taux de croissance moyen des candidats est de 186%, et neuf entreprises affichent des taux de croissance supérieurs à 1.000% !"

Cette réussite a des conséquences directes sur la création d’emplois contrairement aux idées reçues. Dans une enquête réalisée avec Harris Interactive dans la semaine du 10 au 17 novembre, 85% des dirigeants du Technology Fast 50 ont des intentions d’embauches pour le prochain semestre. La majorité de ces PME compte recruter au moins huit personnes.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco