BFM Business

Ce qui pousse Foxconn, le sous-traitant d'Apple, à investir en Inde

L'investissement de 5 milliards de dollars dans la nouvelle usine de fabrication de l'Etat du Maharashtra sera effectué sur une période de cinq ans.

L'investissement de 5 milliards de dollars dans la nouvelle usine de fabrication de l'Etat du Maharashtra sera effectué sur une période de cinq ans. - Sam Panthaky-AFP

En investissant 5 milliards de dollars dans une usine en Inde, le sous-traitant taïwanais d'Apple, surtout présent en Chine, parie sur l'essor industriel du sous-continent indien.

L'Inde pourrait-elle prendre le relais de la Chine comme base industrielle pour l'industrie high tech mondiale? La question peut se poser à l'heure où les projections démographiques font passer la population de l'Inde devant la Chine, d'ici sept ans.

Le groupe industriel taiwanais, Foxconn, qui fabrique les Iphone d'Apple dans ses usines chinoises, va investir 5 milliards de dollars dans une usine, située dans l'Etat indien de Maharashtra, qui pourrait engendrer 50.000 emplois.

Cet investissement industriel s'étalera sur une période de cinq ans. Le fournisseur d'Apple, aussi connu sous le non de Hon Hai Precision Industry, assemble aussi des téléphonies mobiles pour Sony, Samsung et Xiaomi, le grand rival chinois d'Apple.

La mise en place de cette usine en Inde peut aussi être interprétée comme sa volonté de réduire les coûts de travail alors que les salaires se sont élevés en Chine depuis plusieurs années.

Foxconn a fermé une usine en Inde qui travaillait pour Nokia

En fait, Foxconn revient en force en Inde après avoir été contraint de fermer en 2014 une unité de fabrication. Ce site agissait en sous-traitance d'une usine de Nokia, elle-même fermée à la suite du rachat de l'activité téléphone mobile de Microsoft.

En juin 2015, le ministre de l'Industrie du Maharashtra, Subhash Desail, avait révélé que Foxconn était en pourparlers avec le gouvernement indien pour construire une usine dans cet Etat.

Cet investissement pourrait être suivi d'autres, faisant de l'Inde, la nouvelle base industrielle de Foxconn. Des projets qui raviront le Premier ministre indien, Narendra Modi, qui cherche à stimuler les investissements étrangers au titre de sa campagne intitulée "Make in India".

Cet investissement en Inde, n'est toutefois pas la première tentative de Foxconn pour élargir sa base industrielle en dehors de Chine. Au Brésil, sa seule usine assemblant des iPhone qui ne sont pas "Made in China", s'est avérée décevante avec des coûts de production bien plus élevé que prévu. 

Frédéric Bergé