BFM Business

Ce que la Légion d'honneur signifie pour les licornes

Les licornes désignent des start-up qui dépassent le milliard de dollars de valorisation

Les licornes désignent des start-up qui dépassent le milliard de dollars de valorisation - Xfigpower - Wikimedia Commons - CC

"Frédéric Mazzella et Ludovic Le Moan, respectivement patrons de BlaBlaCar et Sigfox, sont décorés ce vendredi par le ministre de l'Économie Emmanuel Macron. Invités de BFM Business quelques heures avant, ils expliquent que leurs exemples doivent permettre d'inspirer les entrepreneurs."

L'image prête souvent à sourire mais elle rentre de plus en plus dans la culture populaire. La licorne, ce cheval légendaire, désigne les start-up qui arrivent à franchir le cap du milliard de dollars de valorisation. Signe qu'une jeune pousse tient ses promesses et s'impose dans le paysage économique.

Et l'État semble désormais bien conscient de leur importance. Au point que ce vendredi, deux patrons de licornes vont être décorés. Le ministre de l'Économie Emmanuel Macron va en effet remettre la Légion d'honneur à Ludovic Le Moan, le directeur général du spécialiste des objets connectés Sigfox, ainsi que l'Ordre national du mérite à Frédéric Mazzella, le fondateur et patron du poids lourd français de l'économie collaborative BlaBlaCar.

"Un 'merci'"

Invités quelques heures auparavant sur BFM Business, les deux entrepreneurs ont expliqué ce que ces distinctions représentaient pour eux. "C'est un moment de reconnaissance, qui est porteur de messages", se réjouit Ludovic Le Moan qui confie toutefois "ne pas savoir pourquoi" il a eu cette médaille. "J'imagine que c'est parce qu'on essaie d'œuvrer pour développer l'économie et l'entrepreneuriat", ajoute-t-il néanmoins.

Mais n'y a-t-il pas une forme de récupération politique via la remise de ces distinctions? Non, répondent les deux entrepreneurs. "Je le vois plus comme un 'merci' que comme une récupération", estime Frédéric Mazzella. "Que cela nourrisse un tissu politique, tant mieux", abonde Ludovic Le Moan.

"Conquérir le monde"

Et à travers cette médaille, le patron de Sigfox voit l'occasion de "rameuter tout le monde pour créer ensemble" et "faire du bouddhisme économique". "La France a énormément d'atouts et elle a besoin de se décomplexer", ajoute-t-il. "Nous avons envie de transmettre notre ambition. Nous cherchons à faire des boîtes visibles au niveau mondial", complète-t-il, jugeant que la remise aujourd'hui de la légion d'honneur "montre que cela est faisable". "Nous ne sommes pas les seuls à vouloir conquérir le monde", termine-t-il.

Frédéric Mazzella voit lui l'occasion de "mettre en avant l'entrepreneuriat, ce qui est innovant et nous fait avancer". Et d'affirmer que "la meilleure manière c'est de bouger avec le monde car il ne va pas nous attendre".

J.M.