BFM Business

Carmat plonge en Bourse, Truffle dément se désengager

Truffle Capital dément se débarrasser de sa participation dans Carmat.

Truffle Capital dément se débarrasser de sa participation dans Carmat. - Franck Fife - AFP

Le titre de l'entreprise testant le coeur artificiel perdait plus de 15% à l'ouverture, ce vendredi 12 septembre. En cause: des informations rapportées la veille par Envoyé Spécial, puis démenties ce vendredi sur BFM Business.

Le titre de Carmat, la start-up qui a créé et teste actuellement un cœur artificiel sur les humains, perdait 15,3% à l'ouverture, ce vendredi 12 septembre à la Bourse de Paris. En cause, un reportage d'Envoyé Spécial diffusé jeudi soir sur France 2, intitulé "le business de l'homme réparé".

Cette enquête dans les coulisses du coeur artificiel Carmat posait la question du financement des jeunes start-up de la santé. Elle s'interrogeait sur le bien-fondé du mariage entre science et finance et de la place de l'éthique "dans cette quête nécessaire de financement".

Truffle reste au capital

Interviewée, une gérante d'une société de gestion y déclarait que le fonds d'investissement Truffle capital vend "la moitié de sa participation" et "désinvestit au moment où il dit que l'avenir est radieux pour la société".

Une information que Truffle Capital dément fermement ce matin sur BFM Business. Le fonds d'investissement explique qu'il détient toujours 74,5% de sa participation historique de 2008 et que les mouvements ne sont liés qu'aux Fonds communs de placement dans l'innovation qui arrivent à échéance. Truffle ajoute que les nouveaux FCPI ont même racheté des titres avant la deuxième implantation.

N.G.