BFM Business

Canal+ et Orange vont lancer une offre commune

Stéphane Richard, patron de Orange.

Stéphane Richard, patron de Orange. - Eric Piermont - AFP

L'offre devrait permettre à certains abonnés à la fibre Orange de bénéficier sans surcoût d'un bouquet de chaînes payantes de CanalSat.

Stéphane Richard n'aura pas attendu longtemps avant de concrétiser ce qu'il appelait de ses voeux. Un mois après que le patron du groupe télécom ait déclaré que "Orange a plein de choses à échanger avec Vivendi", Canal+ et Orange ont annoncé ce lundi le lancement d'une offre commune: "une offre Fibre, à un prix exceptionnel, incluant des chaînes du bouquet CanalSat Panorama sera proposée aux abonnés d'Orange d'ici à la fin de l'année", déclarent les deux groupes dans un communiqué commun, ajoutant:

"Orange et le Groupe Canal+ se félicitent de cette nouvelle étape dans leur collaboration et annonceront, à la rentrée, d’autres initiatives communes pour le plus grand bénéfice des abonnés."

Orange distribue déjà les chaînes premium Canal+ et le bouquet CanalSat sous la forme d'une option payante à souscrire pour les clients intéressés. Cet accord marque une étape supplémentaire dans leur coopération, les chaînes CanalSat étant alors d'emblée incluses dans les offres des abonnés Orange.

Vivendi en quête de partenariats

Les deux groupes n'ont pas souhaité divulguer ni le prix de l'offre, ni le nom des chaînes concernées ou la date de lancement. Le bouquet CanalSat Panorama, qui inclut notamment Infosport+, DisneyChannel ou Discovery, est aujourd'hui proposé dans sa version intégrale au prix de 24,90 euros par mois.

Avec ce partenariat, Orange enrichit son offre de contenus au moment où ses rivaux, comme SFR, mènent une stratégie agressive sur ce segment à coups d'acquisitions de journaux, de radios et de chaînes de télévision. Pour Canal+, qui est confrontée à une érosion inquiétante de son parc d'abonnés, c'est la promesse de toucher un public plus large.

Vivendi, maison-mère de Canal+, est en quête de partenariats avec les opérateurs télécoms dans le but d'améliorer la distribution de ses contenus - la télévision avec Canal+, la musique avec Universal Music Group et bientôt les jeux vidéo avec Gameloft - dans le cadre de leurs abonnements mobile et internet.

Déjà actionnaire de l'espagnol Telefonica et de l'italien Telecom Italia, le groupe dirigé par Vincent Bolloré a dit à plusieurs reprises vouloir conclure d'autres alliances en Europe, évoquant pour la France les noms des opérateurs Orange et Iliad.

Ma. G. avec Reuters