BFM Business

Caisse d'Epargne rend le Livret A connecté et participatif

Les participations collectées en ligne, comprises entre 1 centime et 250 euros, pourront ensuite être transférées sur un Livret A existant ou ouvert au nom de l'enfant.

Les participations collectées en ligne, comprises entre 1 centime et 250 euros, pourront ensuite être transférées sur un Livret A existant ou ouvert au nom de l'enfant. - Joêl Saget-AFP

Les parents peuvent créer pour leurs enfants un Livret A transformé en tirelire en ligne ouverte aux proches. Caisse d'Epargne espère ouvrir 10.000 de ces livrets en 2016.

Caisse d'Epargne veut dépoussiérer le livret A en le mettant au diapason de l'internet tout en le transformant en cagnotte électronique.

La banque du groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d'Epargne) souhaite ainsi relancer la tradition d'ouverture d'un Livret A à la naissance d'un enfant, avec un service permettant de collecter de l'argent via les réseaux sociaux. Sa cible est la communauté des parents "hyper connectés" qui utilisent réseaux sociaux pour échanger informations et conseils.

La banque a eu jusqu'en 2009, aux côtés de La Poste, le monopole de la distribution du Livret A, produit d'épargne qu'elle a créé en 1818. Placement très populaire, son faible rendement (1%) lui a valu ces derniers mois un moindre intérêt des épargnants.

"On a des vieux produits qui ont une force de marque, l'enjeu c'est de se réaffirmer sur ces marchés" explique Cédric Mignon, directeur du développement des Caisses d'Epargne.

La banque vise l'ouverture de 10.000 Livrets A "connectés"

Ce livret sera couplé avec un mini-site Internet sur lequel le parent pourra ouvrir une cagnotte en ligne dédiée à l'enfant puis inviter ses proches à y participer via les réseaux sociaux mais aussi par e-mail. Facebook devrait être privilégié depuis qu'il est devenu le partenaire stratégique du groupe bancaire BPCE.

Les proches souhaitant participer en ligne peuvent, sur ce site dédié, avec leur carte bancaire, et laisser un message à l’enfant sur son livre d’or. L’argent collecté en ligne par les parents est ensuite transféré de la tirelire vers le livret de l'enfant.

Si le concept de cagnotte en ligne n'est pas nouveau, face à des sites Internet comme Leetchi ou Le Pot Commun, la banque revendique des commissions "deux fois moins élevées que le marché", soit 1,50% des sommes collectées.

La banque vise l'ouverture de 10.000 Livrets A par an en 2016 grâce à ce service.Testé actuellement, le service sera lancé pour les fêtes de fin d'année 2015.

Frédéric Bergé